SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis
http://93.snuipp.fr/spip.php?article5710
Après la journée de grève historique du 13 janvier,
Non, nous ne sommes pas satisfaits !!
TOU-TES en grève le 20 janvier


mardi, 18 janvier 2022
/ SNUipp93

Modèle d’intention de grève en cliquant ici.



Lire l’appel de l’intersyndicale Education (FSU, CGT, FNEC-FP FO, Sud Education, CGT Edu’Action, FCPE, FiDL, MNL et LVL)







Le 10 janvier 2022

Face au chaos mais également au mépris et aux mensonges, le SNUipp-FSU appelle tous les personnels des écoles à se mettre en grève le jeudi 13 janvier.
Remplissez le compteur de grève !



Communiqué Intersyndical du 93

Personnels et élèves méprisé-es, épuisé-es STOP !

Une fois de plus, une fois de trop, le Ministre donne la preuve de son impréparation et de son mépris à l’égard de la communauté éducative. Après 2 ans de crise sanitaire, aucun bilan n’a été tiré. Bien au contraire, plus le virus circule, plus les mesures pour l’éducation sont allégées : on ne ferme plus de classe en cas de COVID, plus de mesures d’isolement pour les cas contacts de moins de 12 ans ou vacciné-es, mais on demande aux familles de faire tester leurs enfants sans se soucier de l’engorgement prévisible des laboratoires et des pharmacies !
Lire la suite...




La situation depuis la rentrée de janvier engendre une pagaille indescriptible et un sentiment fort d’abandon et de colère parmi les personnels des écoles. Pourtant, lors de la réunion sanitaire d’hier, le ministre est resté sourd une nouvelle fois aux exigences portées par les organisations syndicales pour sécuriser l’école.

Le ministre clame maintenir les écoles ouvertes mais le choix politique du gouvernement est bien d’assurer l’accueil des élèves, pour permettre aux parents d’aller travailler, au dépens de la santé des personnels, de celle des enfants, de leurs familles. Sur le terrain la réalité est bien toute autre, les directeurs, directrices, les AESH et enseignant-es ne peuvent plus exercer correctement leurs missions d’enseignement.

Face au chaos mais également au mépris et aux mensonges, le SNUipp-FSU appelle donc les personnels des écoles à se mettre en grève le jeudi 13 janvier pour obtenir les conditions d’une école sécurisée sous Omicron. Il s’agit de revoir le protocole avec notamment le retour à la règle protectrice “1 cas positif = fermeture de la classe”, l’isolement des cas contacts intra-familiaux et une politique de tests préventifs hebdomadaires salivaires systématiques. Les personnels doivent être équipé•es dès maintenant de masques chirurgicaux, et FFP2 pour ceux qui le souhaitent, des auto-tests doivent leur être fournis et les salles de classe et de restauration équipées en capteur de CO2. Le ministère doit enfin élargir le vivier de remplaçant•es pour pallier les absences en abondant et recrutant les listes complémentaires ainsi qu’en recrutant des titulaires via un collectif budgétaire.

Par ses propos et ses actes, Jean Michel Blanquer a perdu toute légitimité comme ministre de l’Education nationale.

Le SNUipp-FSU appelle les personnels à participer massivement à la grève du 13 janvier prochain pour faire cesser le mépris et les mensonges et porter les conditions d’une école secure sous Omicron. Il propose à toutes les organisations syndicales de l’éducation de se joindre à cette journée pour la sécurité sanitaire de nos écoles et le nécessaire recrutement de personnels.

- Vous devez envoyer à votre IEN, votre intention de faire grève avant lundi 10 janvier, 23h59.
Modèle à télécharger en cliquant ici.

- Lettre aux parents en cliquant ici.



©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.