www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : GREVES  / GREVES 2005-2006 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

23 mai 2006

COMMUNIQUE DE PRESSE / PARTICIPATION A LA GREVE DU 23/05/06

Grève dans les écoles élémentaires et maternelle de Seine Saint Denis
La participation à la grève indique une forte capacité de la profession à réagir dès maintenant pour exiger les moyens nécessaires à la réussite de tous les élèves. Les enseignants de Seine-Saint-Denis , avec leurs élèves, sont les « laissés pour compte » d’une société qui a fait le choix d’ignorer la réponse aux besoins sociaux et n’assure plus le droit à l’éducation dans des conditions normales, pour toute une population. Nul doute que cette étape de mobilisation se poursuivra au premier trimestre de l’année scolaire à venir.

A l’appel du SNUipp/FSU 93, du SNES/FSU 93, de Sud éducation et de la CGT éduc’action les enseignants de Seine-Saint-Denis sont aujourd’hui dans l’action pour dénoncer les conditions qui seront les leurs et celles de leurs élèves à la rentrée , le tout sur un fond de mesures régressives qui se mettent en place avec le socle commun des connaissances, la loi Fillon, l’apprentissage à 14 ans.

Dans les écoles maternelles et élémentaires la grève est suivie en moyenne sur le département par 30 à 40% des collègues avec des situations locales différentes selon les villes :

Aubervilliers : 50% Aulnay sous Bois : 20% Bagnolet : 61% Le Blanc-Mesnil : 40% Bondy : 35% La Courneuve : 30 % Epinay : 40% Les Lilas : 40% Livry Gargan : 30% Montreuil : 39,5% Noisy le Sec : 36% Pierrefitte : 50% Saint-Denis : 38% Sevran : 45% Stains : 66%

Les enseignants réunis dans les assemblées générales de ville sont très inquiets des conditions de la rentrée à venir : La situation de la rentrée 2005 avec 200 classes sans enseignants le jour de la rentrée, risque de se reproduire. Cette année, pour le seul département de Seine-Saint-Denis, 300 personnes ont été recrutées sur la liste complémentaire du concours de recrutement . Ces personnels sont placés devant les élèves du jour au lendemain, sans formation initiale et seront en formation lors de la prochaine année scolaire... 2500 élèves de plus sont attendus dans les écoles élémentaires et maternelles à la rentrée prochaine avec une dotation supplémentaire de 67 postes, ce qui correspond à un enseignant de plus pour 30 élèves supplémentaires. Les effectifs par classe vont donc augmenter de manière significative en 2006/2007. Le remplacement des maîtres absents a connu une crise sans précédent , des centaines de journées de classe n’ont pas été assurées dans certaines villes, et tout laisse penser que la situation sera la même à partir de septembre 2006.

Les personnels placés dans cette situation difficile ne peuvent quitter le département pour rejoindre un conjoint éloigné qu’au bout de longues années de patience.

Les enseignants de Seine-Saint-Denis , avec leurs élèves, sont les « laissés pour compte » d’une société qui a fait le choix d’ignorer la réponse aux besoins sociaux et n’assure plus le droit à l’éducation dans des conditions normales, pour toute une population. Ensemble, nous alertons la population et les pouvoirs publics sur la nécessité de débloquer les moyens nécessaires au maintien de l’égalité de traitement des élèves et à la continuité du service public. C’est le sens du message que les syndicats vont porter au Préfet et à l’Inspecteur d’Académie lors de l’audience prévue ce 23 mai à 14 h 30, pendant le rassemblement devant la Préfecture de Bobigny. Nul doute que cette étape de mobilisation se poursuivra au premier trimestre de l’année scolaire à venir.

 

88 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.