www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : GREVES  / GREVES 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • Communiqué unitaire des fédérations de fonctionnaires
    Le gouvernement doit ouvrir des négociations, sans réponse de sa part, les organisations syndicales proposeront une nouvelle action début décembre.
    PDF - 82.5 ko
    Télécharger

  • Word - 39 ko
    Télécharger

  • Fédérations de fonctionnaires 29 novembre 2007
    Word - 39 ko
    Télécharger

  • Texte action voté lors du conseil national du SNUipp le 30 novembre 2007
    Tous les sujets de l’actualité de ce début décembre 2007. Le positionnement du syndicat à l’issue de deux jours de débat national.
    Word - 60.5 ko
    Télécharger
7 décembre 2007

Négociations salariales : (article actualisé le 7 décembre 2007)

  • Communiqués des organisations syndicales de la Fonction publique

Vendredi 7 décembre :

le texte "Action" adopté par la FSU au niveau national :

http://actu.fsu.fr/

extraits :

... S’agissant du pouvoir d’achat le « travailler plus pour gagner plus » constitue un marché de dupes, traduit notamment par la monétarisation du compte épargne temps et la multiplication des HS qui remettent en cause la durée du travail légale et il va à l’encontre du maintien du pouvoir d’achat assis sur la valeur du point d’indice ; il contribue à détruire l’emploi.

(...) Si ces négociations ne répondent pas aux exigences portées par les personnels le 20 novembre, la FSU propose aux autres organisations syndicales qui se réuniront à l’issue du 17 déc de décider une nouvelle journée de grève unitaire dans la fonction publique dès janvier pour constituer une nouvelle étape dans la construction d’un mouvement d’envergure pour les salaires et le pouvoir d’achat, l’emploi public, pour la défense de nos statuts et du code des pensions.

lundi 3 décembre 2007 par Webmestre FSU

Maintenir la pression pour obtenir dès le 17 décembre, des réponses

LE TEXTE DU COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA FONCTION PUBLIQUE :

Réunies au siège de la CGT lundi après-midi 3 décembre 2007, les fédérations de fonctionnaires ont indiqué qu’elles se rendraient toutes à la réunion du 17 décembre. "Mais s’il y a tromperie sur la marchandise, nous en tirerons les conséquences", a averti la Fédération syndicale unitaire (FSU), majoritaire dans la Fonction publique d’Etat.

Les organisations signataires apprécieront les réponses ou l’absence de réponses et arrêtent le principe d’une nouvelle rencontre intersyndicale à l’issue de cette première réunion de négociation.

La réussite de la grève et des manifestations du 20 novembre 2007 a contraint le gouvernement à réviser sa copie et à accepter le principe d’une négociation portant sur les salaires et rémunérations dans la Fonction publique. Cela tranche avec la déclaration unilatérale du Ministre le 26 octobre dernier.

Lors de la réunion du 3 décembre 2007, Eric WOERTH a procédé à différentes annonces :

  • ouverture de négociations sur ce thème dès le 17 décembre,
  • acceptation du principe de discussions sur la grille indiciaire, reconnaissant son écrasement,
  • acceptation du principe d’une négociation annuelle sur les salaires dans la fonction publique avec une première réunion au printemps 2008 pour les rémunérations 2009.

Par ailleurs, le Ministre convient de la nécessité, dans le cadre de mesures générales, d’augmenter la valeur du point d’indice.

Les organisations syndicales signataires prennent acte de ces annonces mais entendent maintenir la pression pour obtenir dès le 17 décembre, des réponses sur les points suivants :
  • maintien du pouvoir d’achat par des mesures générales, passant par la revalorisation du point d’indice, et ce, dès le 1er janvier 2008 ;
  • prise en compte du passif des années antérieures ;
  • reconstruction et revalorisation de la grille indiciaire.

S’agissant des heures supplémentaires et des mesures éventuelles sur le compte épargne temps, les organisations syndicales signataires rappellent leur volonté de les traiter en dehors du sujet « pouvoir d’achat ».

Enfin, la question de l’emploi public reste, pour elles, pleinement d’actualité.

Les organisations signataires apprécieront les réponses ou l’absence de réponses et arrêtent le principe d’une nouvelle rencontre intersyndicale à l’issue de cette première réunion de négociation.

Le 3 décembre 2007

CGT - CFDT - FO - FSU - UNSA - CFTC - Solidaires - CFE/CGC

 .-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

FAEN, FERC CGT, FSU, SGEN CFDT, UNSA Education

Lettre à Xavier DARCOS vendredi 30 novembre 2007

à

M. Xavier DARCOS

Ministre de l’Education Nationale,

110 rue de Grenelle

75700 PARIS SP

Monsieur le Ministre,

Le 20 novembre, en participant, nombreux, à la grève et aux manifestations auxquelles nous les avions appelés dans le cadre de l’action fonction publique, les personnels de l’Education ont tenu à vous faire part de leur mécontentement et inquiétudes et vous rappeler leurs revendications.

Ils sont en désaccord avec une politique salariale qui aboutit depuis plusieurs années à une dégradation continue de leur pouvoir d’achat.

Ils condamnent les 11 200 suppressions d’emploi prévues par le budget de l’Education 2008 qui s’ajoutent aux milliers d’autres intervenues depuis 5 ans.

Ils dénoncent les différentes mesures et décisions prises sans concertation (sur la carte scolaire, sur le collège, sur l’enseignement professionnel, sur l’éducation prioritaire…) qui, tournant le dos à l’ambition d’une école qui garantisse la réussite de tous, participeront à la mise en place d’une école à plusieurs vitesses et au renforcement des inégalités sociales et scolaires.

Les personnels ont exprimé de fortes attentes. Avec eux, nous vous demandons d’y répondre rapidement.

Faute de réponses et d’engagements satisfaisants de votre part, nos organisations qui ont prévu de se réunir à nouveau le 4 décembre, décideront d’une nouvelle étape de mobilisation.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

Déclaration des organisations syndicales de la fonction publique Paris le 29 novembre 2007

Les organisations de la fonction publique viennent d’être informées par le cabinet du ministre d’une réunion le 3 décembre au matin, pour l’ouverture de discussions sur les rémunérations et le pouvoir d’achat. Elles considèrent qu’il s’agit d’une première prise en compte de la force du mouvement du 20 novembre et des exigences qu’elles avaient rappelées ensemble le 21 novembre :

  • Pour le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat (actifs et retraités) à travers une augmentation de la valeur du point d’indice et une négociation sur la reconstruction de la grille
  • Pour un emploi public statutaire basé sur les besoins réels en matière de services publics.
  • Pour préserver et améliorer le statut de la fonction publique et l’indépendance des personnels.
  • Pour un service public de qualité et de proximité répondant encore mieux aux besoins de toute la population.

Elles demandent que le gouvernement avance prioritairement dès le 3 décembre des propositions précises pour une première séance de négociations sur les salaires et le pouvoir d’achat, dissociée du cycle des conférences, le plus tôt possible et en tout état de cause avant mi-décembre. Un calendrier devra être proposé sur les autres points. A l’issue de cette réunion, elles se rencontreront pour évaluer ensemble les propositions gouvernementales.

Si cette priorité sur les salaires et le pouvoir d’achat n’est pas prise en compte elles décideront d’une nouvelle initiative d’action dans les délais les plus rapprochés.

Pour télécharger la déclaration des organisations syndicales de la fonction publique :

Word - 39 ko
Fédérations de fonctionnaires 29 novembre 2007

Quant à la poursuite de l’action : extrait du texte action du Conseil national du SNUipp les 29 et 30 novembre 2007 :

Le SNUipp propose à la FSU que celle-ci soit porteuse auprès des autres fédérations et confédérations de la volonté de construire un programme d’action unitaire privé/public ayant pour objectif de construire le rapport de force nécessaire pour obliger le gouvernement à ouvrir des négociations sur les retraites, la protection sociale, l’emploi, les services publics. Les personnels sont fortement opposés à la poursuite de l’allongement de la durée de cotisation et à la décote, ainsi qu’aux franchises médicales. Ces préoccupations sont identiques à celles des salariés du secteur privé et permettent de construire le « tous ensemble » pour gagner.

Pour télécharger l’ensemble du texte action du conseil national des 29 et 30 novembre :

Word - 60.5 ko
Texte action voté lors du conseil national du SNUipp le 30 novembre 2007
Tous les sujets de l’actualité de ce début décembre 2007. Le positionnement du syndicat à l’issue de deux jours de débat national.

20 novembre 2007 : un succès indéniable Le gouvernement doit ouvrir de réelles négociations

La journée de grève et de manifestations, à l’initiative des 8 organisations syndicales de la Fonction publique, a été d’une grande ampleur et un indéniable succès.

Le gouvernement et les pouvoirs publics doivent entendre ce qui est notamment exigé :

• Pour le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat (actifs et retraités) et l’ouverture immédiate de négociations salariales. • Pour un emploi public statutaire basé sur les besoins réels en matière de services publics. • Pour préserver et améliorer le statut de la fonction publique et l’indépendance des personnels. • Pour un service public de qualité et de proximité répondant encore mieux aux besoins de toute la population.

Le gouvernement ne doit pas tergiverser !

NOUS EXIGEONS UNE REPONSE AVANT LE 30 NOVEMBRE 2007

Les 8 organisations syndicales réitèrent leur exigence d’une négociation immédiate sur ces revendications : elles demandent en conséquence une première séance de négociation avant le 30 novembre.

Si le gouvernement ne donne pas de réponse favorable, les 8 organisations syndicales décideront d’amplifier la mobilisation par une nouvelle action commune dès le début décembre 2007.

Paris, le 21 novembre 2007

Pour télécharger le communiqué :

PDF - 82.5 ko
Communiqué unitaire des fédérations de fonctionnaires
Le gouvernement doit ouvrir des négociations, sans réponse de sa part, les organisations syndicales proposeront une nouvelle action début décembre.

 

71 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.