www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

13 mai 2022

Carte Scolaire :
Groupe de travail le 24 juin 2022
Envoyez vos fiches école avant le 21 juin.


Remplissez et envoyez-nous votre fiche.

Le groupe de travail carte scolaire se réunira le vendredi 24 juin 2022 et le CTSD carte scolaire ajustement le vendredi 1er juillet 2022.

Afin que nous puissions présenter les situations des écoles :
- menace de fermeture
- besoin d’ouverture
- besoin de moyen supplémentaire dans le cadre des dispositifs (100 % réussite, TPS, ULIS, UEE...).
Nous vous remercions de nous faire remonter vos chiffres.

Rappels :
Seuils départementaux :
- Hors éducation prioritaire : maternelle 27, élémentaire 25.
- REP et REP + : maternelle 25, élémentaire 23 (hors CP en REP, hors CP et CE 1 en REP+)

Cadre d’organisation des GS/CP/CE1 à effectifs réduits :
C’est aux équipes pédagogiques des écoles de définir la structure et l’organisation (dédoublements, co-intervention) en fonction des besoins des élèves, de l’équipe, des locaux....

Ci-dessous, les fiches de "contrôle école" en fonction de votre situation :
- école maternelle Hors EP et REP
- école maternelle REP+
- école élémentaire EP
- école élémentaire hors EP

En cas de difficulté ou question, n’hésitez pas à nous contacter par mail, snu93@snuipp.fr ou par téléphone aux horaires de permanence.



Le 29 janvier 2022

Le DASEN a débuté cette instance en remerciant l’ensemble des personnels de l’Education nationale pour leur investissement et leur engagement dans la période actuelle.

Concernant l’accentuation des mesures de protection nécessaires au maintien des écoles ouvertes dans le contexte sanitaire actuel, il a rappelé que :

  • les masques chirurgicaux et FFP2 sont livrés en circonscription depuis la semaine dernière,

  • chaque agent doit recevoir une attestation lui permettant la délivrance en pharmancie de 10 autotests par mois,

  • un recrutement de 50 contractuels déjà effectif sur le terrain, le recrutement se poursuit.

Le DASEN a annoncé concernant les directions d’école maternelle en éducation prioritaire :

  • pour les maternelles en REP : gel des décharges en cas de fermeture démographique et ouverture de moyen supplémentaire GS,

  • pour les maternelles en REP + : l’ensemble des postes seront pris en compte dans la décharge de direction.

Toutes les mesures sont ci-dessous.

Concernant les mesures hors la classe, suite à la mobilisation des collègues accompagnés par le SNUipp-FSU 93, le DASEN :

  • suspend la transformation des postes de CASEH

  • crée 4 postes supplémentaires d’ERSEH (implantation à définir).

  • 4 postes d’ERUN supplémentaires sont aussi créés dans le département.

Intervention des élu-es du SNUipp-FSU 93

Depuis le groupe de travail, les élu-es du SNUipp-FSU 93 ont porté toutes les situations d’école.

Dans le 1er degré, 73 emplois sont alloués au département de la Seine-Saint-Denis. Cette dotation ainsi que les priorités ministérielles ne répondent pas aux besoins et aux enjeux de la période.

Pour ces raisons le SNUipp-FSU 93 a demandé un moratoire sur les fermetures de classes pour la rentrée 2022. En effet, pouvoir baisser les effectifs dans toutes les classes participerait grandement à la réparation indispensable des dégâts de la crise sanitaire et des manquements de l’Éducation nationale, l’école ayant été complètement désorganisée pendant deux ans et mise à mal depuis de nombreuses années. Pour le SNUipp-FSU 93, il est indispensable de créer des postes « dans et hors la classe » pour :

  • abaisser les effectifs dans toutes les classes,

  • respecter les dédoublements à 12,

  • dédoubler toutes les GS en REP,

  • compter les grandes sections dédoublées dans le nombre de classes pour améliorer les décharges de directions des maternelles en REP,

  • pouvoir mettre en œuvre toutes les GS et CP à 24 hors éducation prioritaire,

  • restaurer des postes de RASED,

  • créer des postes de PsyEN,

  • développer des postes de MPVS dans toutes les circonscriptions,

  • ouvrir de nombreux postes d’ERSEH pour réduire le nombre de dossiers gérés par les ERSEH actuellement en poste,

  • ouvrir des postes de CPC/CPD indispensables à l’accompagnement et à la formation des collègues et pour améliorer les conditions de travail des conseillers et conseillères pédagogiques.

Pour lire la déclaration liminaire, cliquez ICI.


Toutes les mesures :
- Créations et fermetures d’écoles
- CPC, ERUN et ERSEH
- ASH et UPE2A
- Mesures Diverses







Le 20 janvier 2021

Le DASEN lui-même a conduit ce groupe de travail, au cours duquel les représentant-es du SNUipp-FSU 93 ont présenté toutes les situations transmises par les écoles, de toutes les villes du département.

Le contexte est celui d’une baisse démographique importante sur le département (- 3 000 élèves). Pour le SNUipp-FSU 93, cette baisse démographique doit permettre une baisse des effectifs dans toutes les classes afin que les élèves de Seine-Saint-Denis puissent bénéficier de conditions d’apprentissages correctes. Les écoles du 93 sont frappées de plein fouet par cette pandémie (confinement, non remplacement, scolarité morcelée ...). Il est urgent de donner aux écoles les moyens de fonctionner.

Le DASEN propose un très grand nombre de fermetures (classes et moyens de dédoublement). Il projette de mettre en œuvre la priorité ministérielle de dédoublement des GS en REP. Certaines écoles maternelles ont été priorisées par les IEN. Nous nous interrogeons sur la transparence de cette démarche sur certaines circonscriptions.

Le SNUipp-FSU 93 revendique la prise en compte de tous les postes, classes et GS dédoublées, pour augmenter les décharges de direction pour les écoles maternelles REP et REP +. Le DASEN s’est d’ores et déjà engagé à ne pas baisser les quotités de décharges en cas de fermeture.

Le SNUipp-FSU 93 porte la nécessité d’un budget 2022 à la hauteur des enjeux permettant enfin de déployer tous les postes dont les élèves ont besoin :
- reconstruction du RASED,
- dédoublement des postes d’ERSEH, et maintien des postes de CASEH,
- création de postes de remplaçant-es,
- création de postes hors la classe (CPC-MPVS-ERUN...).

Le CTSD de validation se réunit le vendredi 28 janvier. Nous disposons des propositions de l’administration : n’hésitez pas à contacter les représentant-es du SNUipp-FSU 93 de chaque ville ou à prendre contact avec la section départementale.

Envoyez-nous TOUTES les situations problématiques restantes au plus tard le lundi 24 janvier !

Remplissez votre fiche (ci-contre) en fonction de la situation de votre école.



Calendrier pour la carte scolaire :

  • groupe de travail : jeudi 20 janvier 2022
  • CTSD : vendredi 28 janvier (repli le 4 février)
  • CDEN (carte scolaire et rythmes scolaires) : mercredi 9 février

Pensez à remplir les fiches écoles :

La dotation à la rentrée 2022 sera de 210 postes pour toute l’académie de Créteil. On ne connait pas encore quel sera le nombre de postes pour notre département, mais on sait déjà que ce sera insuffisant.

Une question, un conseil ? Le bon réflexe : je demande l’aide du SNUipp-FSU 93 !
Contactez-nous à snu93@snuipp.fr



Le 20 décembre 2021BR>

Dotations académiques pour la rentrée 2022 : création à la baisse en Seine-Saint-Denis !





La répartition par académie des 2 025 moyens d’enseignement prévus pour la rentrée 2022 a été communiquée lors du comité technique ministériel du mercredi 15 décembre.

Aucun poste n’est créé dans le premier degré à la rentrée. Les nouveaux moyens sont déployés grâce à la réforme du concours et aux 4050 enseignant·es stagiaires à temps complet dans les écoles.

Ces dotations permettront tout juste de répondre aux priorités ministérielles et notamment la finalisation du plafonnement à 24 élèves par classe en GS, CP, CE1, la poursuite du dédoublement des classes de GS en éducation prioritaire et l’amélioration des décharges de direction. Malgré une légère baisse démographique, cela ne permettra ni d’abaisser significativement les effectifs dans toutes les classes ni d’assurer les remplacements indispensables, particulièrement en cette période de crise sanitaire.

300 postes sont mis en réserve "pour faire face aux ajustements qui s’avèreraient nécessaires en cours de gestion, notamment en raison des aléas démographiques".

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.