www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 février 2021

Carte Scolaire 2021 :
CDEN du repli du 12 février
Malgré le vote en contre des OS, toutes les mesures sont validées !


Déclaration de la FSU 93

La FSU93 a porté auprès de la FSU la nécessité d’une interpellation nationale du ministre au sujet des contractuels recrutés pour remplacer les absences d’enseignant-es liées au COVID. Tous les contrats en France courraient jusqu’au vendredi des vacances. Le DASEN93 hier lors du CDEN nous confirmait qu’aucun renouvellement n’est pour l’instant engagé...des élèves et collègues se sont donc quittés hier sans savoir s’ils se retrouveraient à la rentrée de mars. C’est entre 150 et 250 contrats dans le 93.



Le 05 février 2021

Comme nous le craignions, le DASEN n’a proposé aucune modification lors de ce CTSD de repli. Vous trouverez ci-dessous les décisions définitives (pas de modification depuis le 29 janvier).

Le SNUipp-FSU 93 a porté

  • le refus de fermeture des 4 postes de CASEH des circonscriptions de Saint Denis 3, Drancy/Dugny/Le Bourget, Drancy et Bondy.

  • L’inégale répartition du RASED qui reste à moyen constant alors que le DASEN crée une nouvelle circonscription Noisy le Grand 2 / Gournay.

  • la nécessité de prendre en compte la présence de dispositif (ULIS école, UPE2A, UE) dans les effectifs de classe. Pour nous des fermetures sont toujours injustifiées. Nous serons extrêmement vigilant-es lors de l’ajustement au mois de juin.

  • la nécessité de prendre en compte pour les quotités de décharge de direction l’ensemble des postes pour les maternelles REP +, ainsi que la spécificité de certaines écoles (décharges exceptionnelles).

Nous avions été alerté-es par des enseignant-es spécialisées exerçant en CMPP concernant le non remplacement des collègues partant en retraite. Le DASEN a démenti cette rumeur. Cette question n’est pas posée de son côté.

Devant l’absence de dialogue social, l’ensemble des organisations syndicales a voté unanimement contre cette proposition de carte scolaire.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions suite à ces mesures qui s’appliqueront en septembre prochain.

Toutes les mesures :
- Créations-fermetures écoles
- Mesures pour les TPS
- Postes en circonscription : CPC, ERUN, ERSH, CASEH, ...
- ASH - UPE2A
- banalisation poste PEMF
- Réorganisation de la circonscription de Noisy-le-grand
- Réorganisation de la circonscription de Noisy-le-grand - moyen de la nouvelle circonscription
- Réorganisation de la circonscription de Bobigny
- Ouvertures réservées par bassin

Retrouvez ICI notre vadémécum pour le mouvement intra-départemental.





Le 29 janvier 2021

Compte rendu du CTSD carte scolaire du vendredi 29 janvier

Suite à la mobilisation des collègues CASEH et du SNUipp-FSU 93 (retrouvez ICI toutes les actions menées), le DASEN revient sur sa décision de supprimer les postes de CASEH du département. La mobilisation paie !

Cette mission, spécifique en Seine-Saint-Denis et qui a été créée en concertation avec la profession, continuera d’exister dans le 93 !

Toutefois, les élu-es du SNUipp-FSU 93 ont voté en contre cette proposition de carte scolaire. L’absence de prise en compte de l’ensemble des postes pour les décharges de direction en maternelles REP +, le mise en œuvre des dispositifs 100 % réussite sur la base de 14 voir 15 élèves et la non création de postes d’ERESEH supplémentaire n’est pas acceptable.

Le dédoublement des GS en REP+ se fait au détriment des seuils dans les autres classes de maternelle comme d’élémentaire. La mesure « CP/CE1 à 12 » n’ayant que très peu de réalité dans notre département, malgré ce qu’en dit M. Blanquer dans les médias. La co-intervention étant le plus souvent la réalité de ce dispositif, on peut légitimement en interroger la pertinence. Comme l’on peut interroger l’efficacité de l’inclusion des élèves handicapés ou allophones dans des classes aux effectifs gonflés au-delà des seuils pour permettre l’affichage d’une mesure ministérielle. C’est pourquoi le SNUipp-FSU revendique l’abaissement des effectifs dans toutes les classes et le maintien des décharges de direction spécifi ques à notre département.

Suite à un vote unanime en contre de toutes les organisations syndicales, le CTSD de repli où les décisions seront actées se tiendra le vendredi 5 février. Le CDEN carte scolaire et rythme scolaire se tiendra le 12 février.

Lire aussi :
- la déclaration liminaire, en cliquant ici.
- toutes les mesures provisoires, en cliquant ici.


Le 22 janvier 2021

La dotation ministérielle pour le 93 est de 103 postes à la rentrée 2021.

Le Dasen propose avant nos interventions dans le cadre de la préparation de la carte scolaire :

  • 128 ouvertures pour le 100 % réussite (en grande majorité GS REP +)
  • 43 fermetures pour le 100 % réussite (en grande majorité des CP CE1)
  • 88 ouverture de classes
  • 144 fermetures de classes

Les élu-es du SNUipp-FSU 93 ont porté toutes les demandes qui nous sont remontées des écoles.

En septembre 2020, il y avait 1500 élèves de moins que prévus dans le département. Pour septembre 2021, la DASEN s’attend à moins 600 élèves.

La priorité du DASEN pour la rentrée 2021 est de dédoubler les GS en REP+ tel que demander par le Ministre.

Grande section dédoublées en REP + mais en co-intervention et dispositifs non comptés pour améliorer les décharges de direction.

Avec les dédoublements proposés, nous serions à 81% des écoles du département concernées en attendant les ajustements de carte scolaire du mois de juin. Le DASEN relève que la grande majorité de ces dédoublements se fera en co-intervention en raison du bâti scolaire. Ce qui pour le SNUipp n’est pas acceptable, c’est aux équipes de définir l’organisation pédagogique des moyens supplémentaires en conseil des maîtres (dédoublement, PDMQDC, co-intervention).

Le SNUipp-FSU 93 a revendiqué que ces dispositifs supplémentaires soient considérés au même titre qu’une ouverture de classe et permettent d’augmenter la décharge de direction en conséquence.

Le DASEN nous a répondu que cela n’était pas envisagé, notamment en raison du coût. Il attend par ailleurs un éventuel cadrage national des nouvelles grilles de décharges. Cadrage qui aurait des conséquences sur toutes les décharges du département. Il dit aussi attendre que la mesure de dédoublement soit effective dans toutes les écoles maternelles REP+.

Disparition des CP / CE1 à 12 en éducation prioritaire

Le DASEN souligne que les directrices et les directeurs "surestiment" de 4000 élèves de plus tous les ans les effectifs des écoles du département. Avant de remettre en cause ce travail souvent compliqué pour les directions, nous demandons que le DASEN se préoccupe d’abord des effectifs erronés annoncés par certains IEN ou certaines municipalités.

Le SNUipp-FSU 93 dénonce depuis la mise en place du dispositif 100 % réussite l’algorithme qui prend 14 comme moyenne de dédoublement. Nous réaffirmons que c’est au conseil des maîtres avec les moyen alloués d’organiser la structure des classes au plus près des besoins de l’école.

Disparition des postes de CASEH

Plus grave, le Directeur académique nous a annoncé sa décision de transformer tous les postes de CASEH (cela représente 33,5 Equivalent Temps Plein) en ERSEH.

Son objectif est « d’harmoniser les missions pour éviter la séparation entre des pédagogues et des super secrétaires ».

Cette décision sans la moindre concertation n’est pas acceptable pour le SNUipp-FSU 93. Notre département connaît des besoins spécifiques : + 151 % d’élèves notifiés MDPH pour l’académie de Créteil, manque de 24 000 heures d’accompagnement par un-e AESH pour les élèves du 93 !

Pour le SNUipp-FSU 93, il indispensable de maintenir les missions des conseillers à la scolarisation qui répondent pleinement aux besoins des élèves et des équipes. Par ailleurs, nous avons rappelé que le SNUipp-FSU 93 exige depuis plusieurs années le doublement des postes d’ERSEH sur le département afin de répondre à l’augmentation croissante des demandes de dossiers MDPH.

Le Dasen a clairement affiché son intention d’inscrire le département de Seine-Saint Denis dans une démarche de « PIALisation ».

Si cette transformation est actée lors du CTSD du 29 janvier, les CASEH se verraient proposer une priorité au mouvement intra pour obtenir le poste de leur circonscription.



Calendrier pour la carte scolaire :
- groupe de travail : jeudi 21 janvier 2021
- CTSD : vendredi 29 janvier (repli le 5 février)
- CDEN (carte scolaire et rythmes scolaires) : vendredi 12 février

Pensez à remplir les fiches écoles :
- fiche maternelle
- fiche élémentaire REP et REP+
- fiche élémentaire hors REP

La dotation à la rentrée 2021 sera 340 postes pour toute l’académie de Créteil. On ne connait pas encore quel sera le nombre de postes pour notre département.

Une question, un conseil ? Le bon réflexe : je demande l’aide du SNUipp-FSU 93 ! Contactez-nous à snu93@snuipp.fr



Une dotation à la hausse mais insuffisante pour combattre les inégalités !
Lire le communiqué de presse


Le 16 décembre, au cours du CTM, le ministre a présenté la répartition de la dotation en postes pour chaque académie.

Pour la rentrée 2021, ce sont 2489 postes en plus qui sont annoncés nationalement pour le 1er degré. 220 postes sont mis en réserve « pour faire face aux ajustements qui s’avéreraient nécessaires en cours de gestion ».
Les 2269 postes sont répartis ainsi :

Créations de postes - Rentrée 2021
AIX-MARSEILLE 190
AMIENS 35
BESANçON 0
BORDEAUX 75
CLERMONT-FERRAND 10
CORSE 0
CRéTEIL 340
DIJON 0
GRENOBLE 25
GUADELOUPE 0
GUYANE 125
LILLE 120
LIMOGES 0
LYON 200
MARTINIQUE 0
MAYOTTE 155
MONTPELLIER 140
NANCY-METZ 0
NANTES 59
NICE 95
ORLéANS-TOURS 35
PARIS 10
POITIERS 0
REIMS 0
RENNES 0
RéUNION 135
STRASBOURG 95
TOULOUSE 50
VERSAILLES 350
Réserve* 220
 TOTAL 2 489

Le SNUipp-FSU 93, majoritaire dans les instances, portera la situation de chaque école et de chaque circonscription au groupe de travail « carte scolaire » qui se réunira le 21 janvier 2021. Un-e représentant-e de chaque ville interviendra pour argumenter sur toutes les demandes d’ouverture de classes ou de création de postes : RASED, remplaçant-es, dispositifs effectifs réduits en éducation prioritaire, TPS, ULIS, UE, UPE2A, CPC et formateurs, conseillers à la scolarisation et référents handicap, coordonnateurs REP, MPV, ERUN…

Attention :
La dotation en poste pour l’académie de Créteil (93, 94 et 77) n’est pas à la hauteur des besoins. Les 340 postes prévus pour les 3 départements en septembre 2021 (c’était 502 postes en septembre 2019 dont 282 postes le 93) ne permettront pas de maintenir les seuils existant d’élèves par classe dans le 93 tout en appliquant les orientations présidentielles et ministérielles :
- poursuite du dédoublement des GS en éducation prioritaire,
- poursuite du déploiement des CE1 dédoublés,
- création de TPS en éducation prioritaire,
- 24 élèves en GS, CP et CE1 hors éducation prioritaire,

La dotation pour le 93 n’est pas encore connue à ce jour. L’académie de Créteil comptera 340 créations de postes . Cette dotation est insuffisante pour répondre aux enjeux de la période.
Des ouvertures de classes n’ont pas forcément été envisagées et des fermetures ont pu être annoncées par les IEN, envoyez-nous vos chiffres !

Préparons cette carte scolaire pour faire reconnaître tous les besoins en ouvertures de classes, en maternelle comme en élémentaire, en Education prioritaire comme Hors Education prioritaire (HEP).

Faisons respecter les seuils de Seine-Saint-Denis : 25 en élémentaire HEP, 23 en élémentaire Education prioritaire ; 27 en maternelle HEP, 25 en maternelle Education prioritaire.

Remplissez les fiches écoles :

- maternelle ICI
- élémentaire Hors Éducation Prioritaire ICI
- élémentaire REP et REP+ ICI

Envoyez-les soit aux responsables SNUipp-FSU de votre ville, soit à snu93@snuipp.fr.

 

33 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.