www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Maternelle 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 janvier 2021

Maternelle :
la fin des programme de 2015 ?
Webinaire le 19 janvier à 20h30


Pour aider à comprendre comment la maternelle est attaquée dans ses fondements et entrevoir des pistes de « riposte », le SNUipp-FSU propose un webinaire spécial maternelle le mardi 19 janvier 2021 à 20h30. Aggravation des inégalités et échecs considérables en perspectives...

A la demande du ministre, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a publié une note proposant une ré-écriture du programme de la maternelle qui marque une véritable rupture concernant ses missions.

La place du langage, le rôle du jeu dans les apprentissages, l’évaluation positive, le principe du « tous et toutes capables », déterminants d’une école première accueillante, bienveillante et exigeante, seraient remis en cause au profit d’une primarisation et de la préparation aux évaluations standardisées de CP. L’individualisation primerait sur l’apprendre ensemble, les interactions entre pairs minorées... Les apprentissages se réduiraient à des procédures mécaniques et répétitives visant l’acquisition des savoirs « fondamentaux ».

Mardi 19 Janvier 2021 - 20h30
Webinaire
« Maternelle attaquée : quelle riposte ? »

Véronique Boiron et Joël Briand apporteront leur éclairage. Ensemble nous tenterons de répondre aux questions suivantes : En quoi les propositions du CSP constituent-elles une attaque des fondements de la maternelle ? Quelle orientations sous-entendent-elles ? De quelle marge de manœuvre disposent les enseignant·es pour y résister ?

Pour s’inscrire, cliquer ici

Présentation des intervenant·es

  • Véronique BOIRON
    Enseignante chercheure à l’INSPÉ d’Aquitaine, université de Bordeaux, laboratoire E3D
    Didacticienne du langage oral, de la littérature de jeunesse
  • Joël BRIAND
    Maître de conférences et formateur honoraire en mathématiques, il mène des recherches sur l’enseignement des mathématiques à l’école primaire, particulièrement sur la construction du nombre.
    Il a participé à la formation des cadres de l’Éducation nationale à l’ESEN de Poitiers.
    Il est régulièrement appelé pour la formation de formateurs du premier degré en mathématiques en France et à l’étranger.


La Note explique longuement à quel point les programmes de 2015 se sont trompés. Elle invite à suivre deux maitres : S Dehaene, présenté comme référence unique pour la lecture, et A Bentolila. Selon la Note il y aurait soit la méthode Dehaene soit la méthode globale, celle-ci étant très mauvaise, comme si elle existait encore à l’école.

Le nouveau programme organisera un apprentissage explicite et ordonné de la langue avec un enseignement "explicite et structuré du vocabulaire adossé à des travaux de classification , de mémorisation". Cela conduit le CSP a annoncer deux évaluations de tous les enfants une en petite section (PS) à 3 ans et une autre en grande section (GS) à 5 ans. Cette dernière vérifiera "l’acquisition à la fin de la GS". Sinon l’enfant redouble ?

L’étude des nombres suit les mêmes choix. Le premier guide est les évaluations de CP : l’école maternelle doit y préparer. Les références changent : S Dehaene est toujours là mais s’y ajoute C Villani et C Torossian. Et rien d’autre.

Cette Note , qui donne des listes des "attendus des enfants en fin de maternelle", en français , maths et sciences, opère une rupture par rapport au programme de 2015. Le nouveau programme réduit l’école maternelle à l’antichambre de l’école élémentaire avec un enseignement limité au lire, écrire, compter. En ce sens c’est aussi une rupture avec toute l’histoire de l’école maternelle qui devrait s’opérer cette année.

Lire aussi :
- Pascale Garnier : La fin du programme de 2015 en maternelle ?
- Mireille Brigaudiot : "On va vers des échecs considérables"
- Sylvie Plane : Le CSP tente de réorienter l’école maternelle
- Evelyne Charmeux : Le massacre des innocents...




 

33 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.