www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : GREVES  / GREVES 2006-2007 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 janvier 2007

Bilan de la semaine de grèves tournantes du 22 au 26 janvier 2007

  • La création massive de postes budgétaires pour répondre aux besoins des élèves est une exigence de la profession qui en a assez de faire classe dans les pires conditions : effectifs de plus en plus chargés, non remplacement des maîtres malades, manque de personnel pour répondre aux difficultés des élèves.

Les raisons de la grève

L’inspection académique annonce 1700 à 2000 élèves de plus à la rentrée prochaine et une dotation complémentaire de 56 postes, soit en moyenne un poste pour 30 élèves.... Les classes vont continuer à se remplir, les congés à ne pas être remplacés, les élèves en difficulté ne seront pas mieux pris en charge.
Seulement 56 postes sont proposés au département pour faire face aux 1700 à 2000 élèves supplémentaires annoncés par l’inspecteur d’académie dans les documents préparatoires à la carte scolaire...Les classes vont continuer à se remplir,il y a un réel besoin de postes pour assurer le remplacement des maîtres absents et une meilleure prise en charge des élèves les plus en difficulté.

lundi 22 janvier 2007

Une première journée de mobilisation réussie ! Les collègues des communes de Livry Gargan, Clichy sous Bois, Gagny, Montfermeil, Noisy le Grand, Bondy ... étaient en grève avec des taux de participation allant de 25 à 60% selon les villes.

Dans cette partie du département, ces taux de grévistes indiquent que les problèmes sont bien réels. La création massive de postes budgétaires pour répondre aux besoins des élèves est une exigence de la profession qui en a assez de faire classe dans les pires conditions : effectifs de plus en plus chargés, non remplacement des maîtres malades, manque de personnel pour répondre aux difficultés des élèves.

Mardi 23 janvier

La grève « tournante » des professeurs des écoles, entamée lundi en Seine-Saint-Denis à l’appel du syndicat SNUipp-FSU, affectait mardi 36% des écoles élémentaires publiques du département, a indiqué à l’AFP l’Inspection d’académie.

Rappelons ici que le principe de la grève tournante dans le département est de proposer la grève à un quart des collègues du département chaque jour...

Les collègues du bassin 3 (sud ouest du département) étaient en grève et la grève a été suivie mardi à 83% par les enseignants des écoles élémentaires publiques de Bagnolet, à 60% à Montreuil et Les Lilas. A Bobigny, Pantin, Romainville et Noisy-le-Sec, entre 40 et 47% des professeurs des écoles y ont participé. La grève semble avoir été moins suivie à Rosny-sous-Bois et au Pré-Saint-Gervais.

Plus de 120 collègues se sont rendus à l’inspection académique (malgré le retour de l’Hiver...)entre 11h30 et 13h et ont participé à un "concert revendicatif" pour rappeler qu’ils ont l’intention d’être entendus en cette période de préparation de la carte scolaire.

Jeudi 25 janvier

Poursuite des grèves tournantes dans le département pour exiger la création massive de postes budgétaires. Alors que le CTP se tenait à l’inspection académique, un concert de casserolles a occupé l’espace sonore de 11h45 à 12h30. Les manifestants venus des villes de Sevran, Le Blanc Mesnil, Drancy, Tremblay en France, Villepinte se sont fait entendre pour exiger la création massive de postes budgétaires pour faire face aux besoins du service public d’éducation.

Les collègues étaient en grève à 65% à Sevran, 50% à Blanc-mesnil, 30% à Drancy, 25% à Tremblay et 15% à Villepinte.

Vendredi 26 janvier

Jour de grève dans le bassin 1. Très forte mobilisation ! Une assemblée générale de grèvistes de plus de 100 personnes à Saint-Denis ; 200 personnes présentes au rassemblement du midi à l’Inspection Académique.

Participation à la grève :

  • Saint-Denis 65 %
  • Pierrefite 71 %
  • Stains 68 %
  • Villetaneuse 45 %
  • La Courneuve 45 %
  • Dugny 30 %
  • Aubervilliers 45 %
  • Saint-Ouen / L’Ile-Saint-Denis 50 %
  • Epinay 50 %

Au total, ce sont plusieurs milliers de collègues qui ont fait grève pendant cette semaine d’action dans le département. C’était une première ; elle nous a permis de porter chaque jour de la semaine notre revendication :

Création massive de postes budgétaires

L’action se poursuivra dans les semaines qui viennent en fonction des décisions et des propositions des assemblées locales réunies par le SNUipp.
La première action est l’appel à la grève unitaire (FSU - CGT - CFDT - FO - UNSA - Solidaires) le 8 février avec une manifestation à Paris à 13h30 de Austerlitz à Sèvres-Babylone.

 

65 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.