SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis
http://93.snuipp.fr/spip.php?article2904
Carte Scolaire :
Tous les documents après
le CTSD de repli du 9 février 2018


dimanche, 1er avril 2018
/ SNUipp93

Bien que le DASEN ait été très pressé de finir, le SNUipp-FSU 93 a insisté sur des situations que nous jugeons critiques.

Ainsi, nous avons argumenté sur 9 demandes d’ouverture de classe ou de dispositif, 3 demandes d’annulation de fermeture, et 1 demande de modification d’implantation d’ULIS.

3 décisions supplémentaires ont été prises à ce CTSD de repli :
-  Pierrefitte, annulation de la fermeture à l’élémentaire Curie 1
-  Saint-Denis, annulation de la fermeture à l’élémentaire Robespierre
-  Pantin, 1 ouverture de classe à la maternelle Jaurès.

Le solde des ouvertures / fermetures de classe représente finalement 17 postes, sur la dotation de 466 postes. 11 postes environ ont par ailleurs été utilisés (UPE2A, CPC, MPV…), voir documents ci-dessous.

Ce qu’il faut retenir de cette carte scolaire, c’est le poids considérable de la mesure ministérielle des CP et CE1 en éducation prioritaire sur la dotation : au moins 406 postes sur 466 sont « consommés » par cette mesure… Alors même que la base d’attribution des moyens par la DSDEN est un effectif de 14 par groupe et non de 12. Alors même que l’augmentation du nombre de classes dans les écoles concernées n’augmente pas les décharges de direction malgré notre demande.

Cette carte scolaire est marquée également, pour le SNUipp-FSU 93, par une très forte inquiétude sur l’ASH : aucun poste de référent handicap ou de conseiller à la scolarisation créé pour soutenir les équipes et les enseignants qui doivent adapter leur pédagogie à des situations parfois difficiles.

Nous avons interpelé le DASEN sur le nombre d’enfants avec notification MDPH qui n’ont pas d’AVS, comme sur les places manquantes en IME. Nous poursuivrons nos interpellations en CDEN, en présence du Préfet, sur ces questions.

Toute la carte scolaire dans les documents ci-dessous :
- créations et fermetures d’écoles
- 
mesures classes banales
- renforcement de l’action pédagogique et éducative
- accompagnement pédagogique des personnels
- RASED
- mesures ASH-UPE2A
- mesures Diverses
- mesures ajustement et 100% réussite en CP - REP
- mesures ajustement et 100% réussite en CP CE1 - REP+



CTSD du 2 février 2018 : Vote unanime en contre, nos vies d’école ne sont pas des algorithmes

A l’ouverture du CTSD, les documents prévoyaient 87 ouvertures de classes, 80 fermetures, 18 réserves de ville, 11 créations de postes divers, et 406 postes pour le dispositif CP/CE 1 en éducation prioritaire.

Suite aux remontées des écoles, le SNUipp-FSU 93 a porté :
- 19 ouvertures de classes et/ou moyens supplémentaires CP/CE 1 (EP),
- 15 annulations de fermetures.

Nous avons insisté sur l’urgence de créer des places en ULIS et en IME : les enfants notifiés qui devraient avoir une place en IME et qui restent pour le moment dans les classes seraient entre 100 et 200 dans le département.

Décharges de direction : Les représentant-es du SNUipp-FSU ont constaté que des décharges de direction pouvaient être diminuées par la transformation des classes de CP et/ou de CE 1 en dispositif, particulièrement quand une mesure de fermeture de classe intervenait.

Cela concernait :
- L’élémentaire Rodin, Saint Denis 2
- Les élémentaires Dilain et Jean Jaurès 1, Clichy sous Bois
- Les élémentaires Mathiez et Khalo, Aubervilliers
- Les élémentaires Rousseau et Delaune 1, Bobigny
- Les élémentaires Valles et Robespierre, La Courneuve
- L’élémentaire Croix Rouge 2, Aulnay sous Bois.

Le DASEN a d’ores et déjà répondu que ces écoles garderaient leurs décharges actuelles « dans l’attente de la stabilisation de l’ensemble des dispositifs ».
Le SNUipp-FSU 93 a revendiqué que tous les dispositifs soient considérés comme des classes. Cela augmenterait la décharge de direction de 33 collègues d’élémentaire REP ou REP +, et cela représenterait environ 11 postes sur une dotation totale de 466 postes ! Malgré notre insistance, le DASEN ne donne pas suite pour le moment.

Remplacement :
Les 80 postes vacants de ZIL seront transformés en BD à la prochaine rentrée. Tous les collègues ZIL à TD conservent leur poste actuel. Suite à nos interpellations, le DASEN a précisé que pour les nouveaux BD :
- Les collègues auront un rattachement administratif à une école,
- La 1ère zone d’intervention sera la circonscription,
- La 2ème sera le district,
- La 3ème sera le bassin,
- La 4ème sera le département. Le DASEN a affirmé que cela resterait à la marge.

Le SNUipp-FSU 93 a exigé qu’un bilan soit fait du pôle Remplacement.

Conséquence des dispositifs sur l’organisation des écoles élémentaires EP :
Le SNUipp-FSU 93 a constaté qu’il serait très difficile pour les équipes de comprendre le mode de calcul des moyens pour les CP / CE 1 à effectifs réduits. L’algorithme utilisé par la DSDEN a pris comme base de calcul des groupes de 14 élèves et non de 12 contrairement à l’annonce ministérielle. Toutes les demandes par école, portées par le SNUipp-FSU 93, reposaient sur la base d’un poste pour 12 élèves.

Cela donnait par exemple :
Pour 61 élèves de CP : 4 groupes de 14 élèves, et un « reste » de 5 élèves à répartir dans les autres classes, alors que le SNUipp demandait 5 postes.
Nous avons estimé que les équipes allaient être mises en difficulté pour constituer leur structure d’école.
Bien que le DASEN ait admis que les équipes disposeraient de la liberté de s’organiser, nous avons constaté que les moyens donnés aux écoles étaient, au moins dans certaines situations, insuffisants.
La mesure ministérielle CP / CE1 ne doit pas se mettre en place au détriment des autres niveaux de classe ni des autres écoles (maternelles et hors éducation prioritaire).

Vote et report :
L’ensemble des organisations a voté contre la répartition des moyens proposés. Un CTSD de repli aura lieu le 9 février. Aucune décision ne sera validée avant cette date.
Contactez nous en cas de nouvelle situation problématique.

Continuez à envoyer vos motions au DASEN. Pour compléter et signer la motion, cliquez ici.



L’intersyndicale SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, CGT éduc’action et SUD éducation s’est réunie ce mardi 30 janvier pour préparer le CTSD de carte scolaire du 2 février 2018.

Une lettre commune a été adressée au DASEN.
Pour lire la lettre cliquez ici.

Cette lettre servira de base à la négociation du CTSD du 2 février.

Si aucune négociation ne s’avère possible, l’intersyndicale du 1er degré de Seine-Saint-Denis se réunira très rapidement pour appeler les collègues à se mobiliser, notamment à l’occasion du CTSD de repli.

Continuez à envoyer vos motions au DASEN. Pour compléter et signer la motion, cliquez ici.



Que s’est-il passé au « groupe de travail CARTE SCOLAIRE » des 22 et 23 janvier 2018 ?

Compte-rendu des interventions du SNUipp-FSU 93 au groupe de travail carte scolaire.






NOUVEAU CARTE SCOLAIRE 2018

Pour la carte scolaire rentrée 2018, le SNUipp-FSU 93 met à votre disposition un nouvel outil « espace école » pour faciliter la transmission des chiffres de votre école à vos représentants du SNUipp-FSU locaux et départementaux.
Une fois que vous avez créé votre espace, vous pourrez renseigner très facilement et très rapidement votre fiche école.

Vous pourrez ensuite y revenir autant de fois que vous le souhaitez pour actualiser vos chiffres et nous serons prévenus automatiquement de cette modification.

Nous vous invitons à vous connecter et à prendre connaissance de cette fiche école.

N’hésitez pas à la remplir, 3 clics suffisent !


Attention : le groupe de travail « carte scolaire » se tiendra les 22 et 23 janvier 2018. Merci de créer dès maintenant votre fiche puis de la mettre à jour, si nécessaire, avant le 17 janvier !

Cliquer sur l’image pour accéder à votre espace.



Vous pouvez également remplir les fiches papier ci-contre.




©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.