www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Evolutions du temps de service des professeurs des écoles, le samedi matin... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 mai 2009

6 mai 2009

Aides personnalisées dans le 93 : la discussion se poursuit avec l’Inspecteur d’Académie

Un groupe de travail proposé par l’I.A. le 13 mai 2009
Après l’envoi d’une lettre aux collègues ayant remplacé l’aide personnalisée par de la concertation les enjoignant de se conformer à la circulaire sur les aides personnalisées, l’I.A. propose une réunion de bilan et de perspective.

Le Conseil syndical du SNUipp FSU 93 rappelle les raisons de cette action :

 1. Ne pas laisser croire que la fermeture des RASED pouvait être compensée par la mise en place de l’aide personnalisée.

 2. Dénoncer la perte de deux heures hebdomadaires d’enseignement obligatoire

 3. Obtenir l’augmentation du temps de concertation

Le conseil syndical du SNUipp FSU 93 prend positivement acte de la proposition de M. l’Inspecteur d’Académie de Seine Saint Denis de rencontrer les organisations syndicales représentatives (élus du personnel) pour tirer un bilan de l’année 2008/2009 et des perspectives dans le cadre de la mise en place de l’aide personnalisée en 2009/2010.

Le conseil syndical du SNUipp FSU 93 portera lors de ce groupe de travail les critiques sur le fond que nous avons sur les aides personnalisées (voir nos précédentes publications dans les articles en lien sur le coté de la présente page et dans nos journaux).

Nous rappellerons que la conjonction de

  • la disparition de deux heures hebdomadaires d’enseignement,
  • la suppression du samedi matin travaillé
  • la mise en place des aides personnalisées
  • la multipolication des commandes et injonctions, des évaluations à répétition

a paradoxalement conduit à une surcharge de travail, à la multiplication des difficultés techniques pour réunir les équipes éducatives. L’efficacité de l’ensemble ainsi voulu par le ministre est contestable dans la mesure où il faut faire plus (nouveaux programmes, évaluations, aides personnalisées) dans une amplitude hebdomadaire plus resserrée et avec la perspective de moins de personels (1500 postes de RASED et 3000 recrutés de moins à la rentrée 2009...).

Mais parce que nous restons pragmatiques, et que les décisions réglementaires sont là, nous maintenons notre volonté de faire évoluer positivement le système éducatif. Nous poursuivons donc la discussion avec l’Inspecteur d’Académie pour qu’aucune sanction ne touche les collègues qui ont organisé l’action et font des propositions pour mettre en place des formes nouvelles d’utilisation de l’A.P. (lire Gel de l’aide personnalisée : vers une solution négociée dans l’intérêt du Service Public, des élèves et des personnels.).

Dans le cadre du groupe de travail nous demanderons que progresse le volume horaire imparti au temps de concertation.

Nous invitons donc les écoles qui réalisent des projets leur permettant de prendre en charge des groupes d’élèves dans le cadre des Aides Personnalisées à se signaler auprès de la section départementale du SNUipp FSU pour que leurs projets s’inscrivent dans la dynamique de transformation de l’école que nous voulons : l’école pour la réussite de tous !

Exemples de projets mis en oeuvre :
- Constitution d’une exposition sur l’évolution du système éducatif depuis la révolution française : toute l’école travaille sur le projet dans le cadre des programmes et selon les niveaux. Les travaux des classes ne portent pas forcément sur le sujet mais peuvent s’inscrire dans sa réalisation (productions écrites, arts visuels, etc...). Cela demande un gros travail de concertation et de préparation pédagogique, ensuite tous les élèves dans le cadre des AP, par roulement, sont invités à la confection de l’exposition, les parents peuvent être associés.
-Sorties culturelles en petits groupes pour des élèves : organiser des sorties pour des petits groupes d’élèves dans des endroits où les sorties en groupes classes sont devenues difficiles de par "la grande agitation" de certains. Dans ce type d’actions il faut regrouper les heures d’A.P. pour organiser la sortie. Bénéfice : des élèves qui ne vont jamais au musée et pour lesquels on se demande bien comment faire pour les sensibiliser à l’intérêt de ce type de sortie, peuvent le faire et sont encadrés pédagogiquement dans des conditions favorables. Là aussi cela ne s’organise pas en cinq minutes d’où nécessité de prendre du temps de concertation.

Vous avez un projet que vous voulez faire connaître ? Adressez le au SNUipp FSU 93, nous le mettrons en ligne .

 

32 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.