www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Evolutions du temps de service des professeurs des écoles, le samedi matin... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 mars 2009

le Gel des aides personnalisées : une action départementale reprise dans plusieurs départements, partie prenante de l’action nationale.

Extrait du texte action du SNUipp FSU après le conseil national des 14 et 15 janvier 2009

lundi 9 février 2009 : Il apparait nécessaire de rappeler aux autorités que nous sommes dans le cadre d’une action syndicale en vue d’obtenir l’ouverture de négociations. Ce que le SNUipp réclame tant au niveau départemental qu’académique que national. Plus de 2600 collègues du 93 font autre chose que de laisser croire aux familles que la disparition des RASED peut être remplacée par les aides personnalisées. Ici on fait de la concertation, là on prend tous les élèves, et plus loin on organise des ateliers par roulement - pour tous. Négociez avec nous, c’est le sens du message du SNUipp au niveau national et départemental.

Pour l’instant on parle de gel des aides personnalisées, la météo de ce lundi 09/02/09 de tempête. L’école publique a besoin de sérénité et de dialogue. Au SNUipp, nous sommes prêts au dialogue et à la négociation et nous conseillons aux collègues de tenir bon pour que le rapport de forces nous permette de gagner du temps de concertation, des maîtres supplémentaires et le retour des postes de RASED.

Aide personnalisée - extrait du texte action du conseil national du SNUipp les 14 et 15 janvier 2009

Le ministre a tenté sans succès de faire croire que l’aide personnalisée pouvait justifier la disparition progressive des RASED. Les nombreuses initiatives de communication en direction des parents ont permis de contrer son discours.

La mise en place dans la précipitation de cette aide s’est souvent opérée avec des pressions de la hiérarchie. Les premiers bilans que tirent les collègues font apparaître que le travail en petits groupes est positif pour remotiver les élèves en difficulté passagère. Cela légitime la revendication de plus de « maîtres que de classes ». Travailler en petits groupes sur le temps de classe, avoir du temps de concertation pour organiser les réponses aux attentes des élèves et à la vie des écoles est nécessaire. Pour le moment les premiers retours de l’enquête montrent que le prix à payer est trop lourd : non respect des rythmes des élèves, réduction à 24 heures d’enseignement, déstabilisation professionnelle s’ajoutant aux interrogations sur la mesure de l’efficacité effective du dispositif, surcharge de travail pour les enseignants au détriment des autres projets de l’école. Nous appelons les collègues à remplir nombreux cette enquête 60 heures mise en ligne sur le site national du SNUipp.

Le SNUipp demande au ministère la mise à plat des mesures prises, incluant le traitement de la difficulté scolaire et la question des rythmes de l’enfant, s’appuyant sur un véritable bilan de l’ensemble du dispositif. Il demande également l’ouverture de négociations pour augmenter le temps de concertation et de relation avec les familles ainsi que la création de postes de maîtres supplémentaires.

Au cours du second trimestre, La mobilisation des parents, les actions de grève et manifestation, le blocage des aides personnalisées dans plusieurs départements et la décision d’ouvrir une nouvelle période d’action nationale de suspension ont pour objectif de créer le rapport de forces qui permettra l’ouverture de négociations.

Le SNUipp s’oppose aux retraits de salaires qui frappent les collègues ayant gelé l’aide personnalisée. Ces collègues sont financièrement sanctionnés pour chaque tranche de 3 à ou 40 minutes d’aide personnalisée alors que ce temps a été assuré sous une autre forme ou sera effectué plus tard. Cette action de gel ne correspond donc pas à un service non fait. Le SNUipp s’adresse au ministère pour que des consignes soient données aux inspecteurs d’académie et qu’aucune retenue sur le traitement ne soit engagée.

 

22 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.