www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CTSD  / CTP 2008 - 2009 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 janvier 2009

RASED : premiers succès mais...Suppressions de postes de RASED pour l’académie de Créteil

La dotation académique permettant de préparer la carte scolaire 2009 (répartition des emplois du 1 er degré à compter du 01/09/09) est connue depuis le 19 décembre 2008 : les données ont été transmises aux organisations syndicales représentées au Comité Technique Paritaire Ministériel. La mobilisation des personnels en Janvier 2009 est à l’ordre du jour, sinon il faudra faire avec beaucoup plus d’élèves et beaucoup moins d’enseignants...

RASED : premier succès.... mais...

La mobilisation commence à payer :

  • annonce de la suppression de la réforme des lycées en décembre
  • abandon des poursuites contre les maires qui n’appliquent pas le SMA.
  • Retrait du calendrier parlementaire de la proposition de loi sur les EPEP (mais probable retour en février ou mars...)
  • excuses du ministre aux enseignants de maternelle
  • et annonces sur les RASED :

Le ministère vient d’annoncer que 1500 des 3000 maîtres E et G que le ministre envisageait de sédentariser ne seraient finalement pas implantés dans une classe et conserveraient leurs missions d’enseignants spécialisés qui interviennent auprès des élèves en difficulté.

Même s’il ne s’agit pour le moment que d’une annonce, le SNUipp se félicite de cette annonce qui répond en partie à l’attente des personnels qui s’est exprimée lors de la puissante mobilisation des enseignants des écoles le jeudi 20 novembre comme à travers la pétition « Sauvons les Rased ».

Après avoir reconnu la nécessité des RASED, après avoir annoncé (encore des annonces...) l’abandon de leur projet de suppression en 2010 et 2011 puis le maintien des départs en stage d’ enseignants spécialisés, le ministère annonce enfin la réduction des suppressions de postes d’enseignants spécialisés.

Le SNUipp sera vigilant sur la mise en oeuvre réelle de cette mesure afin qu’elle ne se mette pas en place au détriment d’autres postes d’enseignants comme les maîtres surnuméraires ou les enseignants remplaçants. Il demande l’ouverture immédiate de discussions sur le devenir et le développement des dispositifs d’aides spécialisées aux élèves en difficulté. Alors que les écoles compteront 14 000 élèves supplémentaires à la rentrée 2009 et que le Président de la République annonce des mesures pour réduire les inégalités et les discriminations, le SNUipp demande le maintien de l’ensemble des postes spécialisés, le développement des RASED et le rétablissement du nombre de postes au concours.

C’est le sens de l’appel à participer aux journées d’action des 16,17,21 et 29 janvier. Au moment où la mobilisation commence à payer, il faut amplifier le mouvement pour gagner sur tous les postes, parce que pour le moment ce qui est écrit ci-dessous reste d’actualité !

259 postes des Rased supprimés sur l’académie de Créteil

Les documents préparatoires à la carte scolaire qui viennent d’être présentés au CTPM (comité technique paritaire ministériel) contiennent les dotations académiques, les postes de réseaux supprimés, les suppressions de MAD.

Pour l’académie de Versailles figurent les dotations suivantes :

. + 110 postes au titre de la démographie

. - 259 postes au titre « de la réaffectation des maîtres spécialisés dans les classes »

. - 39 postes au titre « de la réaffectation devant élèves d’enseignants en situation de mise à disposition »

Total de la "variation" : moins 188 postes pour Créteil !

La répartition de ces suppressions de moyens sur les 3 départements de l’Académie (Seine et Marne, Val de Marne, Seine Saint Denis) sera connue en janvier...

Lors d’une récente émission télévisée sur la question de la suppression de 3 000 postes de RASED, le ministre de l’Éducation Nationale a une nouvelle fois affiché son mépris en déclarant que « c’est une blague, (...) une opération idéologique qui empêche de dire la vérité. »

La vérité c’est que ces postes sont bien supprimés puisqu’ils figurent ainsi dans les documents du CTPM. La vérité, c’est que 3 000 postes de RASED sont bien supprimés, à l’heure actuelle, au programme « enseignement scolaire » du budget 2009 adopté par les députés et les sénateurs.

La vérité, c’est que si les personnels concernés étaient affectés à temps plein dans une classe, ils ne pourraient plus se consacrer aux élèves en difficulté du secteur d’intervention du RASED .

Il est particulièrement choquant que le ministre de l’Education Nationale utilise la dérision vis-à-vis du travail des RASED auprès des 170 000 élèves qui rencontrent des difficultés. La raillerie et la désinvolture à l’égard de l’expérience professionnelle ne peuvent constituer une politique.

Le SNUipp réitère ses demandes de levée de la mesure de suppression des postes de RASED et d’ouverture de discussions sérieuses sur l’ensemble des dossiers concernant l’école : programmes, école maternelle, nouvelle organisation de la semaine et de la journée, mise en place des dispositifs d’aides aux élèves en difficulté...

 

70 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.