www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Evolutions du temps de service des professeurs des écoles, le samedi matin... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 février 2009

Compte rendu de l’audience lors durassemblement de l’intersyndicale 93 le mercredi 21 janvier à 14h à l’IA 93.

blocage des aides personnalisées : Y aura-t-il des sanctions en Seine Saint Denis ?

Les syndicats SNUipp/FSU 93 - Sud éducation 93 - CGT Educ’action 93 - SNUDI/FO 93 ont été reçus ensemble mercredi 21 janvier :

Nous avons rappelé que nous ne voulions aucune fermeture de poste dans le département, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Nous avons rappelé le sens de notre action :

  • Geler les aides personnalisées et en les transformant en temps de concertation ou en organisant des actions éducatives en direction de tous les élèves
  • Amplifier les luttes au mois de janvier 2009
  • Préparer la réussite de la journée de grève interprofessionnelle du jeudi 29 janvier 2009.
lundi 9 février 2009 : Rappel du texte action du snuipp national lors du CN du 14 et 15 janvier 2009 :
Aide personnalisée
Le ministre a tenté sans succès de faire croire que l’aide personnalisée pouvait justifier la disparition progressive des RASED. Les nombreuses initiatives de communication en direction des parents ont permis de contrer son discours.
La mise en place dans la précipitation de cette aide s’est souvent opérée avec des pressions de la hiérarchie. Les premiers bilans que tirent les collègues font apparaître que le travail en petits groupes est positif pour remotiver les élèves en difficulté passagère. Cela légitime la revendication de plus de « maîtres que de classes ». Travailler en petits groupes sur le temps de classe, avoir du temps de concertation pour organiser les réponses aux attentes des élèves et à la vie des écoles est nécessaire. Pour le moment les premiers retours de l’enquête montrent que le prix à payer est trop lourd : non respect des rythmes des élèves, réduction à 24 heures d’enseignement, déstabilisation professionnelle s’ajoutant aux interrogations sur la mesure de l’efficacité effective du dispositif, surcharge de travail pour les enseignants au détriment des autres projets de l’école. Nous appelons les collègues à remplir nombreux cette enquête 60 heures mise en ligne sur le site national du SNUipp.
Le SNUipp demande au ministère la mise à plat des mesures prises, incluant le traitement de la difficulté scolaire et la question des rythmes de l’enfant, s’appuyant sur un véritable bilan de l’ensemble du dispositif. Il demande également l’ouverture de négociations pour augmenter le temps de concertation et de relation avec les familles ainsi que la création de postes de maîtres supplémentaires.
Au cours du second trimestre, La mobilisation des parents, les actions de grève et manifestation, le blocage des aides personnalisées dans plusieurs départements et la décision d’ouvrir une nouvelle période d’action nationale de suspension ont pour objectif de créer le rapport de forces qui permettra l’ouverture de négociations.
Le SNUipp s’oppose aux retraits de salaires qui frappent les collègues ayant gelé l’aide personnalisée. Ces collègues sont financièrement sanctionnés pour chaque tranche de 3 à ou 40 minutes d’aide personnalisée alors que ce temps a été assuré sous une autre forme ou sera effectué plus tard. Cette action de gel ne correspond donc pas à un service non fait. Le SNUipp s’adresse au ministère pour que des consignes soient données aux inspecteurs d’académie et qu’aucune retenue sur le traitement ne soit engagée.
jeudi 22 janvier 2009 (8 h) : 2607 collègues de 267 écoles du 93 s’engagent à bloquer les aides personnalisées au mois de janvier 2009

Compte rendu de l’audience :

Nous avons été reçus par M. Rouquette, Inspecteur d’Académie Adjoint à l’I.A. DSDEN du 93 .

Sanctions ? Nous avons rappelé que nous étions dans un mouvement de construction de rapport de forces pour ouvrir des négociations. Nous précisons que nous ne cherchons pas à créer des héros ou des martyres. Ce que nous voulons c’est que nous soyons entendus et que s’ouvrent de véritables négociations portant sur :

  • la non fermeture de postes en RASED
  • le développement des postes de maîtres supplémentaires pour créer des petits groupes d’élèves sur le temps scolaire.
  • le développement du temps de concertation.
  • la non diminution du volume horaire d’enseignement pour les élèves.
M. Rouquette nous a indiqué que l’I.A. 93 n’envisage pas de sanctions contre les personnels même s’il a commencé à élaborer des réponses qu’il transmettra prochainement. Il nous a été dit à plusieurs reprises que l’I.A. 93 était dans une démarche d’ouverture.

Nous avons pris acte de ces déclarations, nous avons souligné leur caractère "ouvert". Nous proposons donc maintenant à Monsieur l’Inspecteur d’Académie d’ouvrir rapidement une série de consultations pour négocier avec les organisations syndicales .

Nous appelons les personnels à poursuivre dans les formes d’actions qu’ils ont entreprises (gel de l’aide personnalisée notamment).

Ce que nous avons déjà fait évoluer positivement grâce à cette action collective :
  • Les postes de maîtres supplémentaires existant dans le département (41) ne sont pas menacés. Ils ne ferment pas. Dans d’autres départements les I.A les remplacent (ou sont tentés de le faire...) par des postes de Rased "sédentarisés".
  • Nous avons obtenu l’assurance de départs en stage de formation CAPA-SH (options E et G) pour 2009/2010. Le volume de stagiaires ne devrait pas baisser.
  • Nous avons pu garder un climat de discussion sereine avec l’I.A., climat qui a permis de lever des obstacles relationnels ici où là dans les circonscriptions.
  • Aucune sanction n’a touché les personnels (de plus en plus nombreux) dans l’action.
Nous sommes prêts à poursuivre les discussions avec l’Inspecteur d’Académie sur l’ensemble des questions
Lien vers « les photos du rassemblement »

Rappel du texte d’appel au 21 janvier 2009 :

Dans le cadre du développement de la lutte contre les régressions mises en œuvre par la RGPP, le SMA, l’agence nationale du remplacement, les jardins d’éveil, les EPEP, l’aide personnalisée, les réformes Darcos…

Les syndicats

SNUipp/FSU 93 - Sud éducation 93 - CGT Educ’action 93 - SNUDI/FO 93

Appellent les personnels à agir ensemble

  • En gelant les aides personnalisées et en les transformant en temps de concertation ou en organisant des actions éducatives en direction de tous les élèves
  • En amplifiant les luttes au mois de janvier 2009
  • En réussissant la manifestation du samedi 17 janvier (parents, lycéens, enseignants)
  • En participant au rassemblement intersyndical de remise des motions le mercredi 21 janvier à 14h à l’IA 93
  • En réussissant la journée de grève interprofessionnelle du jeudi 29 janvier 2009.

Pour télécharger l’appel intersyndical :

PDF - 96.7 ko
Texte d’appel intersyndical au développement de l’action en Janvier 2009
Geler les A.P. Assurer le succès des actions annoncées en Janvier 2009 97.2 ko - 19 décembre 2008

Pour télécharger la motion intersyndicale pour les conseils des maîtres :

PDF - 100 ko
Motion intersyndicale du Conseil des maîtres
Gel des Aides personnalisées en janvier 2009 ; une action collective intersyndicale à l’appel des syndicats SNUipp FSU 93, CGT éduc’action 93 , Sud éducation 93, SNUDI FO 93

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.