www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Evolutions du temps de service des professeurs des écoles, le samedi matin... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 octobre 2008

RASED : les mesures annoncées aux IA par le ministère et proposition d’action départementale

21 octobre 2008
Selon des informations émanant de plusieurs départements, les inspecteurs d’académie ont d’ores et déjà reçu la consigne de préparer la fermeture de 3000 postes E et G, entraînant la suppression d’un tiers des RASED dès cette année.

Les personnels concernés devront participer au mouvement général, et être nommés sur des postes d’adjoints responsables d’une « classe » libérée par un départ en retraite ou actuellement occupée à titre provisoire. Ces postes seront liés à une mission d’aide et de conseil relative à la gestion de la difficulté scolaire auprès des autres enseignants de l’école et seront fléchés au mouvement. Dans ce cas les enseignants spécialisés continueront de percevoir leurs indemnités spécifiques.

Les inspecteurs d’académie sont chargés de repérer dans les écoles des postes vacants, qui serviront de supports pour ces postes fléchés. Les maîtres E et G victimes de fermeture de poste pourraient postuler pour une CLIS, un établissement du secteur médico-social ou une SEGPA, à charge pour les IA d’organiser des formations complémentaires dans les options choisies.

Les postes de psychologues sont maintenus. Contrairement à ce que n’a cessé d’affirmer Xavier Darcos, il ne s’agit absolument pas d’une « sédentarisation » des Réseaux d’Aides Spécialisées pour les Elèves en Difficulté mais bien, comme nous le supposions, d’une suppression - programmée sur trois ans - des réseaux d’aides.

Qui plus est, ces consignes sont données aux IA alors même que le budget n’a pas encore été discuté, qu’aucune instance départementale ou nationale n’a été réunie, qu’aucune réponse n’a été apportée aux interpellations multiples dont a été destinataire le ministre de l’Education.

Le SNUipp réitère sa demande de levée de cette mesure, et exige qu’une réelle concertation s’organise sur l’avenir des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté.

Après le succès de la manifestation nationale du 19 octobre, et celui de la pétition « Sauvons les Rased » (30 000 signatures en moins d’une semaine !) il faut amplifier la campagne de mobilisation contre ce projet .

Le SNUipp national propose dès maintenant aux organisations ayant appelé au 19 (SGEN, SE, FNAME et FNAREN) une réunion afin de décider des suites de la mobilisation sur cette question.

Rappel : Le modèle de motion de conseil d’école se trouve sur le site national. La pétition est en ligne sur http://www.sauvonslesrased.org Elle est soutenue à ce jour par les organisations suivantes : SNUipp FSU, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SUD éducation, SNUDI FO, SMedEN FO, CGT Educ’action, FNAME FNAREN, AFPEN, AGSAS, Avenir Ecoles, CRAP-Cahiers pédagogiques.


Le SNUipp FSU 93 et le SE UNSA 93 se sont mis d’accord sur un texte d’appel à une action départementale (texte en pièce jointe). Les deux organisations ont proposé aux autres syndicats du département de co-signer cet appel et de se retrouver au retour des congés de Novembre pour déterminer la date et les modalités d’une action unitaire départementale permettant d’unir tous les collègues des classes banales comme des RASED pour protester contre

  • les conditions de la mise en place des 60 heures d’aide personnalisée
  • la disparition des RASED suite à la mise en place de ces 60 heures.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.