www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Evolutions du temps de service des professeurs des écoles, le samedi matin... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2008

Mise en place des 60 heures de soutien aux élèves en difficulté : premiers dérapages... à Drancy

les propositions du SNUipp : Marche à suivre pour l’utilisation des 60 heures.

La mise en place du soutien pour les élèves en difficulté hors temps scolaire, en utilisant une partie des heures libérées par la suppression des cours le samedi matin, est illusoire et inapplicable.

Le SNUipp FSU 93 propose d’appliquer la consigne "24 + 3", de rédiger des motions et d’agir avec les parents d’élèves.

Drancy : le maire propose aux parents usagers de l’école de choisir par voie de sondage les horaires de travail des enseignants... Ne reculant devant rien, il soumet à réponse par voie postale la proposition de prise en charge des élèves en difficulté deux heures le mercredi matin.
On n’ arrête pas le progrès ?

Mise en place d’une "usine à gaz"

La mise en place du soutien pour les élèves en difficulté hors temps scolaire, en utilisant une partie des heures libérées par la suppression des cours le samedi matin, est illusoire et inapplicable :

  • le matin : Il faudrait ouvrir toutes les écoles 30 minutes plus tôt, ce qui modifie aussi nos horaires et ceux des personnels techniques des municipalités. Ensuite, il faudrait faire commencer les services d’accueil pour tous les élèves 30 minutes plus tôt, car il n’est pas question de faire un tri entre "toi tu peux entrer t’es en difficulté et toi tu attends car tu vas bien"... Qui va payer cette surveillance supplémentaire ?
le soir : on rallongerait selon l’I.A. la journée de classe de 40 minutes (3 fois) ou de 60 minutes (deux fois) pour des élèves qui ont le plus grand mal à rester mobilisés pendant les 6 heures de classe.
Problèmes :
On imagine aisément qu’à la sortie des classes de l’après midi, il faudra bien que tous les enfants se détendent. Il paraît inconcevable de repartir au travail avec les élèves en difficulté sans qu’ils ne se reposent. On imagine mal que les élèves en difficulté travaillent pendant que leurs copains jouent dans la cour en attendant l’étude...
Dans les écoles, comment est-ce que l’on gère les études d’une part, les "coups de pouce" des projets de réussite éducative d’autre part et les élèves en difficulté en sus. Tous ces enfants sont sous la responsabilité de qui pendant le moment de récréation qui précéde le début des activités ? Qui paie ? Les parents des élèves de l’étude paient la surveillance de tous les autres ? Les enseignants font-ils deux heures de "traitement de la difficulté scolaire ou deux heures plus les heures de surveillance des récréations qui précédent ?
  • à midi : L’I.A. semble opposé à cette possibilité. On voit mal la journée de tous les élèves se rallonger par le temps de midi pour permettre l’organisation de cette aide personnalisée. Là aussi se pose le financement de la surveillance de l’ensemble des élèves sur un temps d’ouverture des établissements qui s’allonge.

le mercredi : on stigmatiserait davantage les élèves en difficulté.

le samedi : Il est indiqué par l’I.A "qu’un retour local à l’organisation d’un temps scolaire le samedi est interdit".

Le SNUIPP FSU 93 propose d’utiliser ce temps en direction des élèves en difficulté pour :

 Rencontrer les parents.

 Faire les synthèses avec le RASED.

 Réunir les équipes éducatives.

 Organiser la concertation et la réflexion dans les équipes pédagogiques sur les stratégies et les outils à mettre en œuvre pour aider les élèves en difficulté.

Comment s’organiser :

Voter la motion à en conseil des maîtres et au conseil d’école (voir exemple en PJ)

Organiser le service de la manière suivante : 24 + 3 avec quatre jours de classe (lundi, mardi, jeudi, vendredi ). Chaque jour de classe faisant 6 heures d’enseignement pour tous, et un point c’est tout.

Tenir un compte précis et individuel des heures ainsi effectuées pour pouvoir en rendre compte à l’administration.

Informer le SNUipp 93 de votre entrée dans ce dispositif, nous pourrons ainsi coordonner la riposte, vous faire connaître son ampleur.

Le SNUipp va rencontrer l’IA pour l’informer de notre analyse et de nos propositions.

PDF - 41.1 ko
A propos des 60h consacrées à la disparition des RASED
Motion "24 + 3" pour les conseils des maîtres et les conseils d’école
25 mai 2008 : Répartition du temps de service des enseignants des écoles d’après le projet de circulaire concernant les suites du "samedi matin libéré"
DECRET n° 90-788 modifié . Le gouvernement augmente notre amplitude horaire de présence dans les écoles.
« Faîtes la différence... » 6 février : samedi matin... le ministère dicte le relevé de conclusions, l’unsa et le SGEN signent, le SNUipp s’adresse à la profession .

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.