www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CAPD  / 83.2018-2019 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • Communiqué Comment le
    ministère dynamite une
    rentrée scolaire

    PDF - 134.5 ko
    Télécharger
6 septembre 2019

Spécial Mouvement :
Phase d’ajustement,
ce n’est toujours pas terminé ...

CAPD le 12 septembre


Le SNUipp-FSU 93 continue d’intervenir auprès de la DSDEN pour toutes les situations qui nous sont transmises.

La première CAPD de l’année se tiendra le jeudi 12 septembre 2019 à partir de 9h.

Lors de cette CAPD, un point sera fait sur les EXEAT/INEAT.

MOUVEMENT :
Nous avons demandé que tous les recours qui n’ont pas été accordés soient revus lors de cette CAPD notamment dans le cas des collègues qui ont un ou plusieurs enfants et qui demeurent loin de leur lieu d’exercice actuel.
Si vous avez déposé un recours et que celui-ci n’a pas été accordé par le dasen, n’hésitez pas à envoyer un message à la dsden faisant état des conditions dans lesquelles vous exercez depuis la rentrée. N’oubliez pas de mettre le SNUipp-FSU 93 (snu93@snuipp.fr) en copie.



Compte rendu entrevue jeudi 29 août entre les représentantes de la DSDEN et du SNUipp-FSU 93

Nous avons signalé plus de 150 situations en attente, en particulier volontaire ASH ou recours.

La DSDEN 93 nous a confirmé avoir étudié tous les recours et avoir mis en place les critères cités précédemment. Nous sommes revenus sur tous les dossiers suivants :
- collègues ayant des enfants d’âge collège (+ de 11ans),
- collègues ayant 1 ou 2 enfants
- situations des parents isolés.

La réponse de la DSDEN n’a pas évolué seuls les collègues rentrant dans leurs critères cumulés (voir ci-dessous) ont obtenu satisfaction, il n’y aura pas de changement pour les autres. La seule réponse a été de nous dire que les collègues affecté-es comme BD seraient renommé-es sur des postes à l’année pour les « stabiliser ». Or les collègues nous apprennent qu’ils restent dans leur circonscription donc loin et certains ont été placés sur 2 ou 3 postes fractionnés.

Si vous êtes dans cette situation, nous vous conseillons de reprendre contact avec le SNUipp-FSU 93 le plus tôt possible la semaine prochaine si vous estimez que vous ne pourrez pas du tout assurer le trajet avec le ou les enfants ou la charge de plusieurs classes.

Le mouvement de cette année imposé par le ministère n’a vraiment pas amélioré l’affectation des collègues.



La DSDEN a étudié et a accepté les recours des collègues qui réunissaient les trois critères suivants :
- avoir au moins 3 enfants de moins de 11ans
- habiter hors du 93
- avoir saisi un maximum de vœux au mouvement.

Ces critères ont été décidés par la DSDEN sans aucune concertation avec les élu-es du personnel siégeant en CAPD.
De nombreux postes sont encore à pourvoir dans tout le département, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez fait un recours qui n’a pas été accepté.
Nous intervenons auprès de la DSDEN afin que ces critères soient élargis et permettent à un maximum de collègues d’obtenir satisfaction.

Attention : les BD qui n’ont pas été ré-affectées sur un poste dans une classe, doivent effectuer la journée de pré-rentrée, vendredi 30 août, dans leur école de rattachement.



Phase d’ajustement
Organisation de la phase d’ajustement
- le 4 juillet le service du mouvement va procéder à l’affectation sur les directions vacantes.
Les collègues vont être informé-es via la messagerie professionnelle ac-creteil.fr

Ensuite les affectations seront effectuées dans l’ordre suivant :
- postes spécifiques (CPC, coordo REP, ...)
- maintien en ASH et volontaires ASH,
- TRS,
- Situations particulières
- recours
- brigade départementale à titre provisoire sur postes vacants

Les affectations seront transmises aux collègues via la messagerie professionnelle ac-creteil.fr entre le 22 juillet et le 16 août.

Suite aux fermetures de classe, dans certains cas, à ce jour, il n’y a pas de poste vacant dans la circonscription.
Le service du mouvement propose d’attendre un peu que des poste se libèrent, pour proposer aux collègues concerné-es une affectation pas trop éloignée de l’affectation initiale.


Le SNUipp-FSU invite les personnels à donner leur avis sur la façon dont se sont déroulées les opérations de mouvement 2019. Une enquête dont le syndicat utilisera les résultats pour revendiquer auprès du ministère une remise à plat des procédures.

Bugs à répétition, règles chamboulées, autant dire que le mouvement 2019 ne se déroule pas de façon sereine. Depuis le début des opérations, le SNUipp-FSU a été mobilisé à tous les niveaux pour que les mutations se fassent dans la transparence, l’équité de traitement et pour défendre au mieux les droits des personnels, notamment dans le cadre des instances paritaires (CAPD et groupes de travail).

En dix questions
Aujourd’hui, et pour donner à voir au ministère les conséquences concrètes des modifications des procédures du mouvement qui méconnaissent totalement les réalités locales et empêcher que cette pagaille se reproduise l’an prochain, le SNUipp-FSU recueille l’avis des personnels. Un avis qu’il portera auprès du ministère pour revendiquer une remise à plat des procédures.



En Seine-Saint-Denis : Suite à la CAPD du lundi 17 juin, voici les réponses apportées aux problèmes mouvement.

Affectations hors vœux : 176 demandes de recours suite à une affectation hors vœux ont été reçus par la DSDEN. 13 collègues ont eu une réponse favorable à leur recours.
Les critères pris en compte sont :
Le nombre d’enfants, la situation médicale, l’éloignement entre les lieux d’habitation et d’affectation, la nature du poste obtenu, la saisie des vœux en utilisant toutes les possibilités offertes par l’outil.
Le SNUipp-FSU 93 a signalé tous les dossiers qui lui ont été confiés et demande un réexamen particulier notamment pour les collègues avec enfants. Suite à nos interventions, le DASEN s’engage à revoir certaines situations particulières.

Concernant les 50 collègues qui ont fait un recours sur un poste obtenu dans leurs vœux saisis, seuls 6 voient leur recours aboutir (annulation de participation au mouvement).

En ce qui concerne les volontaires ASH, les situations seront examinées lors de la phase d’ajustement.

Une vingtaine collègues ont vu leur barème corrigé suite à des erreurs, cela a modifié les affectations de plus de 300 participants au mouvement.

N’hésitez pas à nous contacter si vous estimez qu’il y a une erreur pour votre affectation.

Lire aussi :
- Déclaration à la CAPD du 17 juin



Le 14 juin 2019

Suite à l’audience intersyndicale reçue le 12 juin par la directrice de cabinet, le SNUipp-FSU 93 et les autres organisations syndicales ont exigé :
- le respect du paritarisme,
- la transparence et l’équité pour toutes les affectations,
- l’étude de tous les recours pendant la CAPD du 17 juin,
- une affectation à titre provisoire pour tou-tes les collègues qui n’ont pas eu une affectation dans les vœux demandés,
- le calendrier pour les affectations sur postes spécifiques et pour les collègues qui n’ont pas eu de poste.

Concernant les affectations, notre e-dossier est maintenant à jour.
Résultat individuel

Vous pouvez consulter votre résultat personnel et votre barème avec votre code confidentiel.
Si vous n’avez pas votre code confidentiel vous pouvez le demander en cliquant ICI.

Résultat géographique par poste et par ville avec les barèmes
Cela vous permet de vérifier s’il n’y a pas d’erreur et quel barème il fallait pour obtenir un poste dans chaque école ou pour chaque type de poste. Pour accéder aux résultats géographiques pas besoin de code, cliquez ICI.

En cas de question n’hésitez pas à nous appeler ou à nous envoyer un mail.

Si vous êtes volontaires pour l’ASH (ULIS école et IME dans le bassin 1, 2 ou 3, SEGPA et ULIS collège dans tout le département) envoyez un mail au plus tard le 13 juin au service du mouvement en précisant les secteurs géographiques ou les villes souhaitées : ce.93mouvement-intra@ac-creteil.fr

Liste des postes vacants :
- postes de directions
- postes ash
- postes CPC, coordo REP, AFTICE et MPVS

Communiqué de presse du SNUipp-FSU 93



01 juin 2019

Exprimons notre colère contre le dynamitage du mouvement du 1er degré, ces conditions d’organisation de la rentrée 2019 sont inadmissibles, pour les enseignant-es comme pour les écoles !

Comme vous, les représentants des personnels du SNUipp-FSU 93 ont attendu les résultats du mouvement une grande partie de la journée de vendredi.
Les accusés de réception et les affectations sont parvenus dans I-Prof à partir de 17h.
Nous avons reçu les documents très tard et avons commencé à les analyser.

3735 collèges ont participé au mouvement pour un total de 75 614 voeux à traiter par l’algorithme rien que pour la Seine-Saint-Denis.

Première constatation inadmissible
Des collègues sont nommé-es sur des postes non demandés à titre définitif et souvent très loin de leur voeu géographique.
D’autres sont aussi nommé-es sur des postes non demandés à titre provisoire toujours sur un secteur éloigné de leur demande initiale.

Deuxième constatation inadmissible
Les affectations étant attribuées par barème décroissant, ce sont les collègues avec des barèmes plus importants qui sont à titre définitif sur des voeux non demandés, alors que les collègues ayant de plus petits barèmes sont, eux, à titre provisoire.

A minima, nous revendiquons que tous les postes attribués, hors voeux saisis par les collègues le soient à titre provisoire.

Si vous êtes dans cette situation, nous vous conseillons de faire un recours adressé au directeur académique en expliquant les difficultés dans lesquelles vous vous retrouvez avec ce poste :
- Objet du mail : Recours affectation mouvement 2019
- Envoyez ce recours au service du mouvement ce.93mouvement-intra@ac-creteil.fr
- Envoyez une copie au SNUipp-FSU 93 snu93@snuipp.fr

Nous nous engageons à porter ces recours :
- dès le rassemblement à la DSDEN 93 le mardi 11 juin à midi, soyons nombreux pour contester et peser,
- au groupe de travail du 12 juin avec l’administration,
- à la CAPD du 17 juin.

L’organisation du mouvement, décidée et imposée, par le ministère est une des raisons pour lesquelles nous appelons aussi à la grève jeudi 13 juin (lettre d’intention à envoyer au plus tard le lundi 10 juin à 23h59 avec votre boite professionnelle : cliquez ici.

Rassemblement à la DSDEN 93 le mardi 11 juin à 12h !

Lire l’appel intersyndical du 93 en cliquant ici.



Le mouvement départemental sera diffusé vendredi 7 juin dans la journée.
Si vous avez participé au mouvement, vous devez recevoir le projet d’affectation et un accusé de réception avec tous les éléments de barèmes via I-Prof.
N’hésitez pas à nous contacter si vous estimez que votre barème ne correspond pas à votre situation ou pour tout autre problème et envoyez un mail au service du mouvement à l’adresse ce.93mouvement-intra@ac-creteil.fr
Une permanence téléphonique sera assurée à la section jusqu’à 20h le vendredi 7 juin.



Suite à la mise en place d’un nouveau logiciel au niveau du ministère, décision unilatérale, sans aucune concertation avec les organisations syndicales, le SNUipp-FSU n’a cessé de dénoncer l’impréparation de cette opération qui concerne de nombreux collègues au niveau national et au moins 3600 collègues dans le 93.
Malheureusement les bugs n’ont cessé de s’accumuler : module de barème non conforme, accusé de réception non envoyé, affectation avec barème erroné....

Lors de la CAPD du lundi 27 mai le DASEN a annoncé que si les problèmes persistent, il envisagerait de ne pas faire tourner le mouvement cette année et d’en faire une "année blanche".
Cela voudrait dire laisser les collègues à titre définitif sur leur poste et affecter les participants obligatoires à titre provisoire pour l’année 2019-2020.
C’est parce que le barème n’arrive pas à être configuré dans le nouveau logiciel que le DASEN estime qu’il vaut mieux ne pas faire de mouvement que de faire un mouvement à l’aveugle.

Le ministère doit prendre la mesure de ses décisions et doit tout mettre en oeuvre pour que le mouvement puisse se dérouler dans tous les départements et notamment dans le 93.

Le SNUipp-FSU 93 a immédiatement alerté le SNUipp national pour une intervention directe au niveau du ministère pour qu’une solution soit trouvée le plus rapidement possible.

Il serait inacceptable qu’il n’y ait pas de mouvement pour les collègues de Seine-Saint-Denis !

Mobilisons-nous pour le respect des enseignant-es du 1er degré, et contre la rentrée chaotique imposée par le ministère !

La direction académique a pris contact avec le SNUipp-FSU 93 suite à notre mail concernant l’organisation du mouvement départemental 2019.
Le DASEN a affirmé que le dialogue avec les organisations syndicales était essentiel et qu’il doit se poursuivre.
Les services de la DSDEN et le DASEN vont mettre tout en oeuvre pour que les opérations du mouvement puissent être organisées.
Le SNUipp-FSU 93 demande que les affectations soient faites dans la transparence et l’équité en fonction du barème.
Les élu-es du personnels doivent pouvoir exercer leur rôle de vérification.
Le SNUipp-FSU 93 estime cependant qu’à ce jour, aucune garantie suffisante n’est donnée pour un mouvement respectueux des enseignant-es, dans l’équité et la transparence.
Nous avons contacté les autres organisations syndicales du département et décidé d’appeler les enseignant-es à se rassembler à la DSDEN le mardi 11 juin à 12h.

 

31 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.