www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Direction et Fonctionnement de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 juin 2018

École, enseignant-es :
sommes-nous obligé-es de… ??

Des collègues, des équipes, nous appellent parce que l’IEN veut imposer une structure d’école, ou parce qu’il est affirmé que tous les enseignants de CP d’une même école doivent suivre la même progression, ou choisir la même méthode, ou se caler sur le même emploi du temps… Qu’en est-il ? Organisation pédagogique des écoles :

Le décret n° 89-122 du 24/02/1989 est toujours d’actualité, on peut même le compléter par la circulaire n° 2014-163 du 01/12/2014 (référentiel métier des directeurs-trices d’école) :
Après avis du conseil des maîtres, le directeur répartit les élèves en classes et groupes et arrête le service de tous les enseignants nommés à l’école. Dans le cadre du projet d’école, il organise les éventuels échanges de service ainsi que le service des enseignants relevant du dispositif Plus de maîtres que de classes. Pour information : une quinzaine d’écoles ont encore un fonctionnement incluant un PDMQDC à la prochaine rentrée de septembre 2018 en Seine-Saint-Denis.

Autrement dit, il n’appartient pas aux IEN de décider de la structure, de l’organisation pédagogique de l’école. Si l’avis des IEN peut bien évidemment être pris en compte, ce sont les conseils des maîtres qui élaborent, permettant ainsi aux directeurs-trices d’arrêter la structure pour l’année suivante.

Le SNUipp-FSU 93 interpellera le DASEN à ce sujet lors du CTSD du 22 juin. Appelez-nous en cas de difficulté.


CP (et CE1) en REP et REP +, quelles obligations ?

Sur le plan réglementaire, RIEN de peut contraindre des enseignant-es à suivre les mêmes progressions, ou à choisir les mêmes méthodes ou manuels. La décision de travailler collectivement ne peut émaner que des enseignant-es directement concerné-es. Même dans une école en Education prioritaire mettant en place la mesure ministérielle des CP et CE1 à effectifs réduits, ne doivent travailler de manière coordonnée que les collègues qui l’auront décidé. Les « groupes de besoin » ou toute autre modalité d’intervention pédagogique ne peuvent être imposés. De même, aucun emploi du temps, aucune organisation matérielle de l’espace, etc. ne peuvent être imposés, à partir du moment où chaque enseignant-e respecte le cadre des programmes nationaux, qui ont force de loi.

De trop nombreuses pressions sont actuellement exercées dans les écoles du département. N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU au niveau de votre ville ou au niveau départemental, nous accompagnerons tous les collègues qui le demanderont.

 

35 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.