www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Les débuts/néo
M1 EFS T1 T2 T3

 
/ IUFM  / Stages filés 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 décembre 2006

28 novembre 2006

ASSEMBLEE GENERALE DES PE2 ET DES FORMATEURS MERCREDI 13 DECEMBRE 11H30 à 13H

STAGES FILÉS DES PE2 - SEINE-SAINT-DENIS - APPEL INTERSYNDICAL
  • L’ASSEMBLEE GENERALE AURA BIEN LIEU LE MERCREDI 13 DeCEMBRE 2006 A 11H30 DANS LE GRAND AMPHI
  • APPEL INTERSYNDICAL
  • ASSEMBLEE GENERALE DES PE2 ET DES FORMATEURS LE MERCREDI 13 DECEMBRE 11H30 à 13H IUFM LIVRY GARGAN

Dernière minute : vendredi 8 décembre 2006 :

Nous avons obtenu de la direction de l’IUFM ce jour l’assurance de la réservation du grand amphi pour ce mercredi 13 décembre à 11h30. C’est bien l’intersyndicale ci-dessous mentionnée qui sera dans le grand amphi pour tenir l’assemblée générale des stagiaires PE2 et formateurs.

STAGES FILÉS DES PE2 - SEINE-SAINT-DENIS APPEL INTERSYNDICAL

SNUipp/FSU - SUD ÉDUCATION - STE/CNT- CGT Educ’action - SGEN-CFDT - SNESUP/FSU - Collectif PE2 de Livry Gargan

ASSEMBLEE GENERALE DES PE2 ET DES FORMATEURS LE MERCREDI 13 DECEMBRE 11H30 à 13H IUFM LIVRY GARGAN

Nous avions mis en garde sur les dangers de la mise en place des stages filés. Trois mois après leur mise en place, l’expérience aidant les problèmes se précisent. Avec le concours de stagiaires, les syndicats signataires vous livrent quelques éléments de réflexion.

Le stage filé dit « en responsabilité » n’est pas un outil de formation dans le contexte actuel.

Le très faible nombre de visites à caractère formatif, faute de recrutement de formateurs en nombre suffisant en est une des caractéristiques. L’accompagnement des stagiaires est insuffisant, les possibilités d’un véritable aller-retour entre « préparation - mise en œuvre - analyse » sont inexistantes. Les stagiaires ont très peu de marge d’autonomie dans une classe qui reste sous la responsabilité du titulaire. De fait, dans la situation actuelle le stage filé mobilise le temps et l’énergie des stagiaires au dépend d’une formation effective.

Nécessité de plus de stages en pratique accompagnée et d’un accompagnement formatif des stages en responsabilité.

L’expérience montre que l’encadrement, les discussions, les échanges lors des stages de pratique accompagnée sont formateurs et sont les éléments nécessaires à une véritable alternance entre théorie et pratique. Nous revendiquons donc davantage de formateurs et le recrutement de PIUMF, d’IMF, et l’ouverture d’écoles d’application.

Des conséquences graves sur la formation continue

La mise en place des stages filés des PE2 est l’occasion pour l’IA 93 de découpler, en 2007/2008 les stages PE2 des stages de formation continuée des titulaires. La moitié des stages filés et les stages T1 seront remplacés par des PE2, grevant d’autant les possibilités de départ des titulaires. L’ensemble correspondra à une diminution de près de la moitié de la formation continuée pour les titulaires.

Des économies budgétaires pour couvrir de réels besoins sur le terrain

La signature du « protocole de direction » a été obtenue en échange de la mise en place des stages filés des PE2 et de la mise en place des « contrats d’avenir », une astuce du ministère pour éviter de créer les postes nécessaires de titulaires tout en accordant des décharges supplémentaires aux directeurs. Faisant mine de répondre aux revendications, le ministère engage des réformes en profondeur tant sur la direction d’école que sur la formation initiale et continue.

Une autre conception de la formation professionnelle des professeurs des écoles se dessine progressivement

Sans surestimer la conception antérieure de la formation professionnelle, les plans de formation jusque là tentaient, par l’encadrement d’équipes intercatégorielles de formateurs d’IUFM et de terrain stables et spécialisées, d’articuler un enseignement disciplinaire, pédagogique et didactique. La stabilité des équipes a été remise en cause par la création de postes de formateurs à temps partagé. Les plans de formation successifs ont progressivement diminué le temps de formation dans certaines disciplines (arts, sciences, psychopédagogie,....).

Le Haut Conseil de l’Education vient d’émettre une série de recommandations pour la formation des maîtres qui auront des conséquences graves pour la formation des maîtres. En l’absence d’un cadrage national, sauf celui des restrictions budgétaires, l’intégration à l’université prépare l’éclatement de la formation des maîtres : les plans de formation, les horaires de formation, les diplômes (LMD) relèveront de la responsabilité de chaque université et de leurs finances. Dans cette perspective, la réforme en cours institue en plus une séparation radicale entre formation universitaire d’un coté et stages terrain avec apprentissage sur le tas, sous contrôle exclusif de l’employeur (inspection, IA, recteur). Cette réforme fait peser de lourdes inquiétudes sur le devenir des formateurs (PIUMF et IMF) et sur le devenir de la formation initiale. L’intégration des IUFM à l’université se précipite, il est question de voir l’IUFM de Créteil passer à l’université Paris 12 dès janvier 2007 dans le cadre d’un décret qui est en cours d’élaboration.

RESISTONS AU DETOURNEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES PROFESSEURS DES ECOLES

Dans ce contexte, « l’expérience » de mise en place des stages filés n’est pas neutre. La résistance des premiers intéressés aux conséquences des stages filés pèsera dans les débats à venir sur l’évolution de la formation.

Participez aux débats pour organiser les actions nécessaires permettant d’obtenir des mesures immédiates pour les PE2 de cette année. En agissant ensemble pesons sur le dossier de l’évolution de la formation initiale. Le rejet du stage filé comme moyen d’ajustement pour les écoles est à soumettre au débat.

Soyons vigilants :

  • Pour que la certification des PE2 tienne compte des conditions déplorables de cette année.
  • Pour qu ‘aucune évaluation - sanction ne soit prise à l’issue des stages filés

Exigeons :

  • une véritable formation initiale sur deux ans .
  • Une véritable formation professionnelle en alternance.
  • Une augmentation du nombre de formateurs pour la préparation et l’accompagnement des stages.

Toutes et tous à l’assemblée générale intersyndicale du mercredi 13 décembre à 11h30 à l’antenne IUFM de Livry Gargan .

pour télécharger le tract du SNUipp FSU reprenant cet appel intersyndical et la pétition intersyndicale de soutien cliquer sur le lien suivant :

PDF - 124.9 ko
stages filés appel intersyndical et pétition
Assemblée générale intersyndicale et pétition intersyndicale départementale

 

39 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.