www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Difficulté scolaire  / RASED 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 janvier 2018

Du RASED faisons table rase ?

On assiste, avec la nouvelle formation CAPPEI, à la remise en cause de ce dispositif dans ses fondements même.
Réunion des maîtres G, vendredi 19 janvier à 16h30 à Bobigny.
Face aux attaques contre lui, le RASED a toujours su se défendre, appuyé par un collectif de militants, associations et syndicats impliqués dans la prise en compte des élèves en difficulté. Il a résisté aux suppressions massives de postes survenues entre 2007 et 2012. Il aurait pu disparaître à cette époque où, rappelons-le, notre actuel ministre était « aux manettes ».

Il a survécu… mais à quel prix…

Aujourd’hui plus que jamais, les RASED sont amputés : rares sont les antennes à avoir un maître E, un maître G et un psychologue. Il n’y a même parfois que le seul maître E qui soit présent pour couvrir un secteur.

Aujourd’hui plus que jamais, les RASED sont écartelés : comment ne pas laisser des écoles, des élèves de côté sans s’éparpiller et diluer son action ? Peut-on se satisfaire d’un recentrage des missions sur des secteurs, des niveaux de classe ? Quelle position adopter face aux propositions ou directives des IEN ?

Aujourd’hui plus que jamais, les RASED sont embrouillés : comment trouver sa place, comment s’y retrouver dans les dispositifs qui se sont démultipliés (PPRE, PAP, APC, PDMQDC, pôle ressource,…) ? Au nom du principe d’inclusion, doit-on arrêter de « sortir » des élèves de leur classe ? Doit-on agir prioritairement auprès des enseignants et des équipes en tant que « personne ressource » ?

Que deviennent les "maîtres G" ?
Amputés, écartelés, embrouillés… et en plein désarroi devant cette nouvelle formation qui, dans ses contenus et sa mise en œuvre, vient faire voler en éclat l’aide d’ordre « rééducative » (ex option G) et entériner l’amputation déjà répandue d’un des membres du RASED.
On assiste finalement ni plus ni moins qu’à la remise en cause de ce dispositif dans ses fondements même. Là où on faisait le pari d’un « entre-deux » à l’école, d’un espace « tiers » qui pouvait permettre à des élèves de construire leur rapport à l’école et aux apprentissages, on choisit de cibler le « pédagogique ». Là où l’enfant en chemin pour être élève pouvait rencontrer des médiateurs spécialisés, on fait du « maître » le responsable direct de l’inclusion dans le groupe classe… mais qu’il se rassure, il sera « conseillé »…

On le voit bien, la logique en œuvre derrière le CAPPEI va à l’encontre des besoins des élèves en difficulté à l’école. Le RASED dans toutes ses dimensions est plus que jamais indispensable. Il faut par contre lui donner les moyens de pouvoir réellement assurer ses missions. Il faut investir dans une autre formation qui soit à la hauteur de l’enjeu et doter toutes les écoles de personnels spécialisés pour s’occuper des tous les élèves qui en ont besoin. Bien évidemment cela a un coût et demande d’autres choix politiques.

Réunion des maîtres G actuels ou en formation
Vendredi 19 janvier 2018 à 16h30

Bourse départementale du Travail à Bobigny
Salle C1

Venez nombreux pour faire le point de la situation !


 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.