www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Précaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 janvier 2018

NON à la suppression des Aides à la direction d’école !

Le SNUipp-FSU 93 revendique que les contrats soient renouvelés sur les postes actuels dans le 1er degré, en attendant une solution pérenne pour les écoles.

COMPTE-RENDU DE L’AUDIENCE du 10 janvier 2018 à la DSDEN 93

Des écoles avaient demandées à être reçues pour alerter le DASEN concernant la suppression de leur aide à la direction d’école.

Une délégation de 34 écoles ou groupes scolaires composée de directions, CUI, représentants du SNUipp-FSU 93, Snudi-Fo, SE-UNSA, CGT éduc’action, SUD a été reçue pendant deux heures par la secrétaire générale et par la directrice académique adjointe en charge du dossier CUI.

Toutes les personnes qui sont intervenues (directions et collègues CUI) ont fait le constat des mêmes difficultés en cas d’absence d’aide à la direction.

Les directions ont décrit toutes les demandes auxquelles elles doivent faire face : accueil et accompagnement des jeunes collègues T1 / T2, des binômes EFS, gestion des conflits entre enfants, accueil et dialogue avec les familles, relations avec tous les partenaires, réunions REE / RSS… Les directions ont dénoncé aussi le fait que leur mission pédagogique, dont elles ont parlé comme devant être « le cœur de leur métier », ne peut plus être une priorité : les collègues n’ont plus le temps de mettre en œuvre ce pan de leur fonction. Les directions ont aussi expliqué que les personnes, aide à la direction, font partie intégrante de l’équipe de l’école et sont bien souvent plus qu’une aide chargée des seules tâches administratives.

Les collègues CUI ont dénoncé la brutalité avec laquelle ils ont reçu le courrier mettant fin à leur contrat et ont démontré combien ils étaient indispensables au fonctionnement des écoles.

Cette suppression entraîne deux difficultés majeures :
- la mise au chômage des collègues CUI.
- la mise en danger du fonctionnement des écoles.

Le SNUipp-FSU va agir à plusieurs niveaux :
• auprès des instances administratives pour faire valoir le droit des personnels CUI : déclaration au CTA le mardi 16 janvier, poursuite de nos interpellations différentes auprès de la DSDEN et de la Préfecture, accompagnement individuel des collègues…
Rappel : permanence pour les CUI et AESH tous les mardis après-midi, à la bourse départementale du travail à Bobigny (1 place de la Libération, au 1er étage).
• au niveau national, avec le SNUipp-FSU, dont le conseil national se réunit prochainement.

Ci-joint : une motion de conseil des maîtres pour les AADE, à renvoyer :
-  au DASEN ce.93cabinet@ac-creteil.fr
-  au SNUipp-FSU 93 snu93@snuipp.fr


Spécial DIRECTION d’ECOLE :

Jeudi 11 janvier, le SNUipp-FSU 93 a réuni 1 directeur sur 10 de Seine-Saint-Denis.
Cette journée a permis de dresser un état des lieux des difficultés rencontrées, notamment la surcharge administrative, aggravée par l’absence d’aide administrative à la direction (non recrutement ou suppression des 287 postes d’AADE dans le département).

Une publication spéciale direction d’école vous parviendra prochainement avec le bilan de cette journée et des propositions d’actions construites collectivement avec les directeurs-trices présent-es.




CUI : nouvelle rencontre avec la DSDEN
Action le 10 janvier
pour l’aide à la direction


Le SNUipp-FSU 93 continue de porter sans relâche toutes les situations des collègues qui se tournent vers nous. Nous portons également les questions générales, en sachant que c’est la ténacité… et la mobilisation qui font évoluer les choses !

Les Aides Administratives à la Direction d’Ecole (AADE) de plus de 58 ans, de plus de 50 ans ou RQTH (travailleurs handicapés) :
En premier lieu, nous avons protesté auprès de l’administration au sujet du courrier d’offre d’emplois joint à la lettre rappelant la date de la fin du contrat. En effet la plupart des propositions faites ne sont pas adaptées à la situation particulière des collègues (AED, mission de service civique, apprentissage) : ces mentions sont inacceptables car elles représentent un manque de respect pour nos collègues.

La DSDEN nous a réaffirmé la fin des emplois d’aide administrative à la direction d’école. Nous continuons à revendiquer le maintien de ces emplois indispensables au bon fonctionnement des écoles, et leur transformation en emploi statutaire. La seule priorité est l’accompagnement des enfants porteurs de handicap.

Nous avons rappelé l’engagement du préfet suite à la lettre des ministres de la Cohésion des territoires, Jacques MEZARD, du Travail, Muriel PENICAUD, de l’Education Nationale, Jean-Michel BLANQUER du 6 septembre 2017 : « Il s’agit de proposer, sur la base du diagnostic de la situation individuelle, une réponse adaptée aux publics les plus éloignés du marché du travail [….] travailleurs handicapés, seniors, [….] »

Une rencontre entre Pôle Emploi et les services de la DSDEN aura lieu mi-janvier 2018. Elle permettra d’examiner la situation des personnels ayant encore des droits ouverts en CUI. La DSDEN demandera quelle situation concrète pourra être proposée à chaque personne.

Si la situation n’évolue pas en janvier, nous n’hésiterons pas à interpeler à nouveau le Préfet pour que les engagements soient respectés !

Les AVS en CUI qui demandent à devenir AESH et dont le contrat CUI a été prolongé :
Devant cette situation, nous avons demandé que soit examinée la possibilité de la prise en compte des années passées en CUI pour atteindre les six ans permettant la « CéDéIsation » des AESH. Les collègues n’ayant pas demandé à être prolongés en CUI, cela serait une compensation d’un préjudice qu’ils ont subi en restant sur ce statut. L’administration examine notre demande.

Si vous êtes dans ce cas, sans attendre la fin de votre contrat, déposez une nouvelle candidature sur un poste d’AESH.

Les AVS en CUI qui ont eu un refus de la commission départementale après l’entretien malgré un avis favorable du terrain :
L’administration refuse toujours une différenciation des personnels entre 1er et 2nd degrés, cela permettrait pourtant un recrutement de ces collègues sur des missions 1er degré, et les besoins existent ! Cependant, l’administration accepte de recevoir les candidatures pour un nouvel entretien. Renvoyez un dossier de candidature. Pendant l’entretien, indiquez que vous êtes disponibles pour accompagner les enfants que ce soit dans les écoles, les collèges ou les lycées.

N’oubliez pas de nous envoyer un double de votre nouveau dossier. Si vous avez besoin de nous pour le constituer, vous pouvez venir à la permanence le mardi après midi.

Rappel : permanence CUI, AESH tous les mardis de 14h à 17h, à la bourse départementale du travail, 1 place de la Libération, Bobigny (1er étage, SNUipp-FSU). Tél : 01.48.96.36.11.

Le SNUipp-FSU dénonce les répercussions de la suppression des emplois aidés pour les personnels, les enseignants et leurs élèves. Tou-tes les bénéficiaires de contrats aidés doivent avoir l’assurance d’arriver au terme de la durée maximale de contrat et obtenir des perspectives professionnelles.

Les missions exercées actuellement par ces personnels doivent être reconnues et évoluer vers de véritables métiers de la Fonction Publique, stables, pérennes et correctement rémunérés.



Aux écoles qui refusent de perdre leur Aide Administrative à la Direction d’Ecole (AADE) :

Une audience vient d’être demandée au DASEN pour le mercredi 10 janvier à 14h (mercredi de la reprise), par le SNUipp-FSU, le Snudi-FO et le SE-UNSA, pour les écoles qui veulent garder leur AADE.
Nous rappelons au DASEN que "la fermeture de ces postes entraîne des situations dramatiques dans les écoles, pour les collègues concernées, pour le/la collègue directeur-trice, pour le fonctionnement de l’école."

Les équipes qui souhaitent participer à cette audience doivent prévoir la présence d’au moins un-e collègue le 10/01 à 14h à Bobigny.
Il faut également nous prévenir par mail de votre présence aujourd’hui ou le lundi 8 janvier 2018, car nous transmettrons la liste des écoles concernées à l’avance à la DSDEN : merci de nous informer de votre participation dès que possible.

 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.