www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Programmes et Evaluations  / Evaluations  / évaluations des élèves 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • 11_09_17_evaluations_cp
    Analyse du SNUipp-FSU

    PDF - 412.8 ko
    Télécharger

  • 21_09_17_evaluations_cp
    DGESCO

    PDF - 360.6 ko
    Télécharger

Dans la même rubrique

10 octobre 2017

Evaluations CP :
Le ministre commence à reculer !
Envoyez les motions d’écoles


Recul du ministre sur les modalités mais pas sur la culture de l’évaluation.
Continuons d’envoyer les motions d’équipe (maternelle ou élémentaire) pour faire respecter notre professionnalisme.

Le SNUipp-FSU invite les enseignants à adapter les évaluations à la réalité de la classe et de l’école.
Pour mieux analyser la situation en équipe, le SNUipp-FSU 93 vous invite à discuter collectivement des motions maternelle et élémentaire que vous trouverez ci-contre.
Vous pouvez les adapter comme cela vous convient, et les envoyer à l’IEN de la circonscription et au SNUipp-FSU 93 (snu93@snuipp.fr).
Le ministre commence à reculer : développons et renforçons l’expression des professionnels que nous sommes !
La gestion de l’école par déclaration dans la presse doit maintenant cesser, et faire place au respect des enseignants.
Quelle que soit la décision du conseil des maîtres sur les évaluations nationales, envoyez la motion !


    
Cliquez sur l’image pour télécharger la motion

Recul sur les modalités mais pas sur la culture de l’évaluation

Dans une lettre de la DGESCO directement adressée aux enseignant-es le 18 septembre, le ministère fait marche arrière sur la mise en œuvre du protocole d’évaluation nationale au CP. Ce recul fait suite à de nombreuses réactions, et particulièrement celle du SNUipp-FSU qui a dénoncé des évaluations au contenu, à la forme et au calendrier inadapté aux jeunes élèves de début de CP.

Le syndicat avait interrogé la finalité de ces évaluations : aide aux élèves et aux enseignantes… ou pression exercée sur l’école maternelle pour en préparer la primarisation ? Outil d’analyse des besoins… ou levier pour imposer de bonnes pratiques en lecture, avec le recours systématique à une méthode syllabique pure ?

La DGESCO reprend à son compte nombre d’éléments d’analyse critique portés par le SNUipp-FSU. Le ministère reconnaît que l’évaluation proposée ne saurait être exhaustive et doit être complétée par l’observation continue des élèves au cours des apprentissages ordinaires. Afin d’éviter un climat trop anxiogène, les enseignants sont invités à guider les élèves, à adapter consignes et temps de passation. Surtout, il est concédé que le protocole peut faire l’objet d’adaptations, avec la « possibilité de ne faire passer qu’une partie [des] exercices », voire de dispenser les élèves en situation de handicap. De même, l’analyse des résultats par l’équipe du cycle 2 et le retour d’expérience des enseignants pour améliorer le dispositif sont sollicités.

Ces concessions font écho à la demande du SNUipp-FSU. Pour autant, tout n’est pas réglé.

Ainsi, le ministère continue d’exiger la remontée des résultats aux IEN et prétend faire de ces évaluations CP « une première étape du développement de la culture de l’évaluation dans les classes ». La "culture de l’évaluation" se traduit souvent par un outil de contrôle et un instrument de gestion. Elle a déjà été mise en œuvre dans d’autres pays et des recherches en pointent les dangers et les effets négatifs sur les résultats des élèves et sur le métier d’enseignant-es. Pour le SNUipp-FSU, l’évaluation ne peut avoir d’autres fonctions que celle d’être au service des apprentissages des élèves.

Pour le SNUipp-FSU, cette intention cadre mal avec le nécessaire respect du savoir-faire enseignant en matière d’évaluation des élèves et la mise en œuvre des programmes à l’échelle des cycles. Le syndicat maintient donc sa position sur le sujet et continue d’inviter les équipes à adapter les évaluations comme le calendrier de passation à la réalité de la classe et de l’école, en s’appuyant sur les synthèses transmises par l’école maternelle.

De même, l’analyse des résultats relève de la compétence des équipes et ne peut entraîner des prescriptions ou des injonctions de la part des IEN sur le choix de méthodes ou de bonnes pratiques C’est pourquoi le SNUipp-FSU propose que les enseignant-es conservent les résultats des évaluations à l’école et fassent remonter aux IEN les moyens nécessaires pour répondre aux besoins de remédiation issus de leur analyse : RASED, formation, taille des classes.

Lire la lettre du ministère en cliquant ici.



Le 13 septembre 2017
Communiqué du SNPI-FSU, le syndicat national des personnels d’inspection de la FSU sur les évaluations CP :

Evaluations CP, est-ce bien raisonnable ?





Le 15 septembre 2017

Sans concertation préalable, le ministère impose à toutes les classes de CP une évaluation diagnostique standardisée en français et en mathématiques. Le SNUipp-FSU dénonce le fond et la forme de cette évaluation. En l’absence de finalité explicite de la part du ministère, ces évaluations remettent en cause l’action pédagogique des collègues de maternelle dans le cadre des programmes de 2015.

Le SNUipp-FSU a demandé au ministre que les évaluations puissent être mises à disposition des équipes, qu’elles puissent être adaptées au contexte de la classe et que les enseignants puissent s’en emparer s’ils le jugent utile. C’est la condition pour qu’elles deviennent ainsi un outil pour les enseignants de l’école au service des apprentissages. Lire la lettre au ministre.

L’évaluation de nos élèves n’a qu’un seul objectif : permettre aux enseignants de construire des situations d’apprentissage qui s’appuient sur les acquis et les besoins des élèves, et qui permettent à tous de progresser et de réussir dans le cadre des programmes.


Certains collègues de CP nous informent que les synthèses de maternelle sont les points d’appui dont ils ont besoin pour savoir où en est chaque élève.

Le SNUipp-FSU invite les enseignants à adapter les évaluations à la réalité de la classe et de l’école. Les professionnels que sont les enseignants doivent pouvoir choisir les items qui leur sont utiles pour compléter les synthèses de maternelle, ou choisir de n’en retenir aucun s’ils ont tous les éléments nécessaires pour construire leur travail pédagogique de ce début d’année.

Par ailleurs, l’analyse des résultats relève de la compétence des équipes et ne peut entraîner des prescriptions ou des injonctions de la part des IEN sur le choix de méthodes ou de bonnes pratiques. Le SNUipp-FSU invite les enseignant-es à conserver les résultats des évaluations à l’école et à faire remonter aux IEN les moyens nécessaires pour répondre aux besoins de remédiation issus de leur analyse (RASED, PDMQDC, formation, temps, taille des classes …).

Notre travail s’inscrit dans le cadre des programmes nationaux, dans la temporalité offerte par l’organisation en cycles, et sur la base de la liberté pédagogique qui nous permet d’exercer nos missions en tant que professionnels responsables et respectés.

Contactez-nous pour toute difficulté.

Analyse des évaluations CP par le SNUipp-FSU : lire l’analyse.



 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.