www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Manifestations & Actions Nationales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 octobre 2017

Grève et manifestation du 10 octobre :
Mobilisation réussie !


Les enseignant-es se sont mobilisé-es le 10 octobre pour défendre leur pouvoir d’achat et leurs conditions de travail.

2 000 à Lyon, 10 000 à Bordeaux, 9 000 à Rouen, c’est par dizaines de milliers que les manifestants ont défilé partout en France le 10 octobre à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de fonctionnaires. « Pour une Fonction publique de progrès social, pour l’augmentation du pouvoir d’achat, pour l’emploi public », résumait la banderole de tête du défilé parisien. La mobilisation était particulièrement forte à l’Éducation nationale avec près de la moitié des enseignants des écoles en grève, protestant contre le gel annoncé de leur salaire, le retour du jour de carence et le possible report du calendrier d’application de l’accord de revalorisation des carrières.

Un avertissement à prendre en compte
Les conditions d’exercice du métier étaient aussi au cœur de leurs revendications, avec la suppression des emplois aidés devenus indispensables au bon fonctionnement des écoles et un sentiment plus global de manque de considération. Un manque de considération auquel les déclarations à l’emporte-pièce du ministre de l’Éducation ne sont pas totalement étrangères. Cette mobilisation réussie est en tout cas un avertissement à ne pas prendre à la légère alors que le rendez-vous salarial est repoussé au 16 octobre prochain. La balle est désormais dans le camp du gouvernement.

Et en Seine-Saint-Denis
Plus de 55% des enseignant-es étaient en grève et plus de 120 écoles étaient fermées. De nombreux collègues ont rejoint le cortège de la manifestation à Paris l’après-midi.

Lire aussi :
- Près d’un enseignant sur deux en grève
- Lire le communiqué de la FSU du 12 octobre
- Communiqué intersyndical



Le 6 octobre

Le 10 octobre pour une Fonction Publique reconnue : Tou-tes en grève !

Manifestation de République à Nation
via Bastille
Départ à 14h


L’intention de grève est à envoyer au plus tard samedi 7 octobre à 23h59, en utilisant votre messagerie professionnelle (qui sert de signature).

Plusieurs très bonnes raisons de faire grève mardi 10 octobre :
- Non au gel du point d’indice !
- PPCR doit être maintenu !
- Le retour du jour de carence est injuste et inefficace !
- Notre métier doit être mieux rémunéré !
- Non à la suppression de 120 000 postes !
- Non à l’éclatement du point d’indice selon les secteurs de la fonction publique !

Mardi 10 octobre, TOU-TES en grève !
Fermons les écoles !






Le 22 septembre




Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

Lire l’appel en cliquant ici.


Conseil national du SNUipp-FSU des 13 et 14 septembre 2017 :
Encore une fois la Fonction publique, variable d’ajustement préférée des gouvernants, est mise fortement à contribution. La réduction des crédits de fonctionnement et la suppression annoncée de 120 000 emplois sur 5 ans vont dégrader le fonctionnement de l’Etat, de ses services publics et les conditions de travail de ses agents. Le gel du point d’indice, le rétablissement de la journée de carence, l’annonce du report des mesures PPCR vont impacter le pouvoir d’achat des fonctionnaires actifs. La compensation de l’augmentation de la CSG ne se traduira pas par un gain salarial comme dans le privé et pourrait même se traduire par une baisse de salaire.
Les projets de réforme des retraites prévoient notamment une remise en cause du système de retraite spécifique des fonctionnaires.
Pourtant le coût de la Fonction publique française n’est pas plus élevé que dans les autres pays européens. La rémunération des fonctionnaires représentait 12,9 % du PIB en 2015, en hausse de seulement 0,4% depuis 1980, en quasi-stagnation malgré une hausse des effectifs.
Face à cette situation, la FSU a proposé une journée d’action aux fédérations de fonctionnaires au moment du rendez-vous salarial d’octobre. Pour le SNUipp-FSU, cela passe par un appel à la grève.

TOU-TES en grève et en manifestation :
le 10 octobre, fermons les écoles !


Pour connaitre l’ensemble des mesures annoncées contre la fonction publique, lire la déclaration du SNUipp-FSU 93 à la CAPD du 13 septembre en cliquant ici.

Communiqué de la FSU
Le 15 septembre 2017

Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agent-es de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...
Et contrairement à l’engagement fait aux agent-es public-que-s par Emmanuel Macron dans le cadre de sa campagne présidentielle : “J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant”, la hausse de la Csg se traduira au mieux par une simple compensation dans la Fonction publique, c’est à dire sans gain de pouvoir d’achat pour les agent-es !
Ainsi, toutes ces mesures vont impacter fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions agent-es public-que-s et fragilisent les services publics rendus aux usagers. C’est inacceptable.
C’est totalement injuste pour les agent-es, et c’est totalement inefficace pour une Fonction publique de moins en moins attractive dans de nombreux secteurs. Ces mesures ne contribuent en rien à l’amélioration de la qualité des services publics. Services publics au sujet desquels nos organisations syndicales rappellent leur demande d’un débat de fond sur ses missions s’appuyant sur le bilan des réformes déjà engagées. Enfin, nos organisations rappellent leur attachement au code des pensions civiles et militaires et seront très vigilantes sur la future réforme des retraites annoncée pour l’ensemble des agent-es public-que-s.
C’est pour faire entendre ces profonds désaccords que les organisations syndicales appellent toutes et tous les agent-es à la grève, aux manifestations ou assemblements (selon des modalités définies par les différents secteurs) pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d’un rendez-vous salarial.
Elles exigent une véritable négociation salariale qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des agent-es par une augmentation du pouvoir d’achat et la revalorisation des carrières, le non rétablissement de la journée de carence et les moyens nécessaires pour permettre aux agent-es d’exercer leurs missions de services publics.



Pour lire les articles précédents sur le même sujet, cliquez ici.

En Seine-Saint-Denis : pour la FSU, CGT, FO, Solidaires, CFE-CGC, UNEF, la Loi Travail XXL, c’est toujours non !
Le 21 septembre nous appelons à la mobilisation !


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC, UNEF de la Seine-Saint-Denis appellent les salarié-e-s, les jeunes, les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser et à amplifier la mobilisation, dans l’action et la grève, pour contrer cette Loi Travail XXL et ouvrir des perspectives porteuses de progrès social.

Le 21 septembre, exigeons le RETRAIT de la Loi Travail XXL !
Manifestation à Paris - 14h : Montparnasse - Place d’Italie

(parcours Bd Montparnasse (place du 18 juin 1940) - Raspail - Denfert - St Jacques - Blanqui)



Pour lire l’appel, cliquez ici.

Pour voir les photos de la manifestation du 12 septembre, cliquez ici.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.