www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 juin 2017

Rythmes scolaires :
Le SNUipp-FSU lance une consultation nationale,
exprimons nos exigeances !

Le projet de décret au CSE du 8 juin

Rythmes scolaires, pas sans nous ! Faisons le bilan. Exprimons nos exigences.
Que dit le projet de décret modifiant le code de l’éducation sur l’organisation du rythme hebdomadaire.
Alors que la réforme des rythmes comme le projet actuel du nouveau gouvernement se sont faits sans prendre l’avis de celles et de ceux qui font l’école au quotidien, le SNUipp-FSU vous donne la parole.

Quel bilan faites-vous de la réforme des rythmes ? Pour vous ? Pour vos élèves ? Quelles sont les évolutions que vous souhaitez aujourd’hui ?

Fort de vos réponses, le SNUipp-FSU portera les exigences de la profession auprès du ministre.





Un projet de décret modifiant le code de l’éducation sur l’organisation du rythme hebdomadaire sera présenté au Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin prochain. Que dit-il ?

Ce décret offrirait la possibilité d’un retour à quatre jours de classe. En effet, il serait désormais possible de déroger au décret « Peillon » qui cadrait la semaine scolaire avec neuf demi-journées s’organisant obligatoirement sur cinq matinées. Le précédent décret dérogatoire dit « Hamon » permettait lui un cadre de huit demi-journées mais avec l’obligation de maintenir cinq matinées de classe.

Les modalités de modification de l’organisation de la semaine scolaire restent identiques.
Une proposition conjointe d’une commune (ou d’un établissement public de coopération intercommunale) et d’un ou plusieurs conseils d’école doit être adressée à l’IA-DASEN . C’est ce dernier qui autorisera ou non la modification.

Les PEDT ne sont pas obligatoires pour passer aux quatre jours sur 36 semaines. Ils restent obligatoires pour :
- déroger au cadre strict du décret "Peillon" avec des journées dépassant les 5h30 ou le choix du samedi matin à la place du mercredi matin ;
- déroger aux neuf demi-journées en organisant la semaine en huit demi-journées sur cinq matinées (décret "Hamon”) ;
- passer aux quatre jours avec des semaines inférieures à 24h et un rattrapage sur les vacances.

Pour le SNUipp-FSU, l’organisation d’une semaine scolaire, sur quatre jours ou quatre jours et demi, doit être cohérente à l’échelle d’un territoire et réfléchie pour permettre de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves, et de travail pour les personnels. Elle doit être définie en prenant en compte l’avis des enseignants et des conseils d’école, sous la responsabilité du ministère de l’Éducation nationale.

Le projet sera présenté au Conseil supérieur de l’éducation (CSE) le 8 juin prochain.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.