www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 septembre 2017

Carte scolaire :
Résultats du CTSD
du jeudi 7 septembre.


Compte-rendu, déclaration et document définitif.

Résultats du CTSD du 7 septembre 2017 :
18 ouvertures et 11 fermetures de classes.


Le CTSD du 7 septembre a été l’occasion pour le SNUipp-FSU 93 de faire un « point de rentrée » sur tous les sujets importants pour le 1er degré afin que le DASEN, les DASEN adjoints, l’IENA et la SG entendent nos interrogations et positions.


CP à 12 et PDMQDC, lecture et évaluations CP, obligations règlementaires de service et APC, 12 septembre et fonction publique, CUI/AESH : lire la déclaration du SNUipp-FSU 93.

Pour la carte scolaire, le CTSD du 7 septembre s’est plutôt bien passé : toutes les situations présentées par le SNUipp-FSU 93 ont été prises en compte par le DASEN. De nombreuses fermetures de classes craintes par les écoles ont pu être évitées.

Résultats du CTSD :
- 18 ouvertures de classes (ou annulations de fermetures), dont 12 en Education prioritaire
- 11 fermetures de classes (ou annulations d’ouvertures), dont 9 en Education prioritaire
- Création d’1 UPE2A pour la ville du Blanc-Mesnil
- Des mesures diverses (1 CPC, 1 coordo REP, 1 dispositif CP dédoublé, 1 annulation de suppression de PDMQDC, 1 transfert de CP dédoublé : voir le document du CTSD).

Pour tenir compte de ces résultats, du fait que les seuils d’ouverture de classes ont été globalement respectés en Education prioritaire, et du nombre limité de fermetures de classes effectuées après la rentrée, la FSU a voté avec 3 voix contre et 1 en abstention.

Comme il n’y a pas de vote unanime en contre, il n’y aura pas de CTSD de repli. Les décisions indiquées sur le document de la DSDEN s’appliquent sans délai.

Toutes les mesures du CTSD, cliquez ici.



Le 30 août 2017

Le CTSD (comité technique spécial départemental) d’ajustements, qui décidera des ouvertures et fermetures de classes de rentrée, se tiendra le jeudi 7 septembre 2017 après-midi.

Pour que nous puissions porter vos demandes, envoyez-nous vos chiffres dès que vous les aurez vérifiés. Nous invitons toutes les écoles qui ont des effectifs au-dessus des seuils à cette rentrée, à demander très rapidement un comptage de l’IEN afin que tous les éléments nécessaires parviennent à la DSDEN avant le CTSD d’ajustements.

Merci de nous tenir informés de vos mobilisations et/ou des mobilisations des parents d’élèves, contactez-nous pour toute difficulté. Ci-contre : la fiche école à nous envoyer dès que possible.

Les décisions des CTSD de janvier et juin 2017 restent inchangées (voir-ci-dessous).

Très bon courage à toutes et tous !



Le 25 juin 2017

Toutes les mesures du CTSD du 23 juin

CTSD de carte scolaire du 23 juin 2017
La suppression des PDMQDC en REP + est confirmée !



L’intersyndicale du 1er degré du 93, SNUipp-FSU, SNUDI-FO, CGT Educ’action et SUD-Education, a appelé à la grève le jour du CTSD de carte scolaire.
De très longues discussions ont permis de faire entendre plusieurs situations d’écoles : par rapport aux documents préparatoires, on passe ainsi de 46 ouvertures et 47 fermetures initialement prévues par le DASEN, à 51 ouvertures de classes et 41 fermetures.
Pratiquement toutes les situations critiques présentées par le SNUipp-FSU 93 ont été prises en compte.
Nul doute que les 400 collègues présents devant la DSDEN le matin de ce CTSD, et les plus de 40 écoles fermées,ont pesé dans ces évolutions...

Toutes les mesures :
- Créations et Fermetures d’écoles
- Ouvertures et fermetures de classes banales
- Ouvertures de classes de TPS
- Implantations et transferts d’ULIS 1 et transferts d’UPE2A

Par contre, concernant les « Plus de maîtres que de classes » : aucune évolution !
La Seine-Saint-Denis perd donc 113 PDMQDC en REP+, et 27 en REP, pour la mise en œuvre des "CP à effectif réduit" dans les 109 élémentaires REP+ du département.


81 postes seront également pris sur la dotation (carte scolaire de septembre, et BD de remplacement) pour arriver au total des 221 postes nécessaires pour cette mesure ministérielle qui s’impose à nous à quelques jours des congés d’été.
Le DASEN a cependant affirmé la liberté pédagogique du conseil des maîtres pour l’organisation des moyens dans l’école... tout en rappelant que cette liberté s’exerçait dans le cadre des "CP à effectif réduit". Attention : le document "Transfert PDMQDC sur poste de CP" ne s’additionne pas au document "Bilan mesures d’ajustement par commune" ! C’est ce dernier document qui donne le total des moyens attribués aux élémentaires REP+, en plus des moyens existant.

Pour les moyens existant : ajouter un PDMQDC (transformé vers « CP à effectif réduit ») dans chaque élémentaire REP+, même dans les écoles qui n’avaient pas encore démarré (le moyen était budgété pour septembre 2017). Quatre écoles ajoutent 2 moyens au lieu d’un : L’élem Curie/Nobel de Sevran, Les élem Jaurès1, Jaurès2 et Romain Rolland d’Epinay.


Les équipes qui ont des difficultés doivent se tourner vers leur IEN...

- Transfert PDMQDC sur poste de CP
- Bilan mesures d’ajustement par commune

Compte tenu de la suppression du dispositif de « Plus de maîtres que de classes » en REP+ en Seine-Saint-Denis, ainsi que de la suppression de plusieurs dizaines de postes de remplaçants pour la mise en œuvre des « CP à effectif réduit », le SNUipp-FSU a voté contre cette carte scolaire, comme toutes les organisations syndicales sauf le SE-UNSA qui s’est abstenu. Il n’y aura donc pas de "CTSD de repli" (car pas de vote unanime en contre), les mesures sont validées par le DASEN.

Lire aussi :
- PDMQDC, les équipes doivent pouvoir choisir !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir




Compte-rendu du GT du 16 juin.
CTSD le 23 juin : l’intersyndicale 93 du 1er degré appelle à l’action !

Compte-rendu du groupe de travail « Carte Scolaire » du vendredi 16 juin :
les « Plus de maîtres que de classes » sacrifiés en REP+ !

Tous ensemble pour les créations de postes nécessaires,
et l’amélioration des conditions d’enseignement en Seine-Saint-Denis !



Tous en grève et au rassemblement
le vendredi 23 juin 2017 à partir de 11h
à l’appel de l’intersyndicale du 1er degré !



Le groupe de travail de Carte Scolaire de ce vendredi 16 juin a préparé le CTSD (comité technique spécial départemental) de vendredi 23 juin.

Concernant les ouvertures et fermetures de classes :

Les mesures de janvier sont conservées : cliquez ici.

Le SNUipp-FSU 93 a présenté plus de 40 demandes d’ouverture de classes que les écoles nous avaient transmises, ainsi que les éléments donnés par les équipes pour éviter des fermetures de classe malgré des baisses d’effectifs. Nous avons insisté sur le respect des seuils en vigueur dans notre département depuis les luttes de 1998.

Le SNUipp-FSU 93 a également présenté des demandes de postes particuliers : formateur départemental pour la prévention et la régulation des violences scolaires, création de postes spécialisés dans l’évaluation de l’ensemble des parcours éducatifs mis à disposition de la MDPH, le renforcement du pôle « gestion des ressources humaines » à la DSDEN pour recevoir tous les collègues en souffrance et en difficulté…

Dès lundi 19 juin, nous aurons connaissance des mesures d’ouvertures et de fermetures proposées par le DASEN : chaque responsable SNUipp de ville pourra vous renseigner sur ces mesures, n’hésitez pas à les contacter. Vous pourrez également nous joindre au niveau départemental pour en prendre connaissance.

Ces mesures devront ensuite être validées au CTSD de vendredi 23 juin après-midi.

Concernant les annonces ministérielles de « CP à 12 » :

Le DASEN a présenté « l’entrée progressive » dans la mesure pour notre département. Sont donc concernées pour cette rentrée de septembre 2017 : les 109 écoles élémentaires en REP + (soit très approximativement 200 classes).

Pour la mise en œuvre des CP à 12 élèves, les éléments pris en compte seront :

- Le nombre d’élèves prévus pour la rentrée en CP : des groupes restreints seront mis en place, dans une fourchette de 9 à 15 élèves par groupe.

- Les locaux disponibles : il y a des écoles où les groupes ne pourront être séparés, les enseignants concernés interviendraient ensemble.

Le SNUipp-FSU 93 a demandé quel serait l’impact sur les décharges de direction de ces créations de classes de CP à 12 : le DASEN a répondu que cette question « était à l’étude au niveau académique »… à suivre.

Le sujet qui fâche : les « sources de redéploiement »…

Aucun poste supplémentaire n’ayant été créé pour cette mesure décrétée à quelques semaines de la prochaine rentrée, le DASEN a précisé que les « sources de redéploiement » seraient les « Plus de maîtres que de classes » et dans une moindre mesure les BD (brigades de remplacement départementales).

Pour les PDMQDC : les 113 postes en élémentaires REP + sont ainsi fermés !! Des postes en REP « non occupés au mouvement » seront aussi utilisés. Les représentants du SNUipp-FSU 93 ont exprimé leur forte désapprobation quant à ce choix de casser la dynamique autour des PDMQDC en REP +. De la même manière, la Seine-Saint-Denis ne peut pas se permettre de recommencer à voir le remplacement se dégrader, comme nous l’avons vécu ces dernières années !

Pour les PDMQDC : comment peut-on choisir de déstabiliser les écoles REP+, en lançant un nouveau dispositif dès cette rentrée sans créer un seul poste pour le mettre en œuvre ? Pourquoi l’imposer dans un département qui s’est autant investi dans les « Plus de maîtres que de classes », en balayant d’un revers de main tout le travail de réflexion, d’élaboration des équipes ? Le slogan ministériel de « 100% de réussite en CP » est insupportable car il nie tout le travail que les enseignants ont pu développer précédemment. Il est également stupide, car qui peut croire qu’un investissement dans le seul niveau de classe de CP permettra de résoudre comme par magie toutes les difficultés que peuvent rencontrer nos élèves tout au long de leur scolarité ? Enfin, nous refusons ce slogan qui va faire peser, sur les épaules de nos collègues de CP, une « obligation de résultats » contre-productive.

D’ores et déjà, le SNUipp-FSU national a déposé un préavis de grève du 19 juin au 7 juillet, pour couvrir toutes les actions que les équipes souhaiteraient construire dans tous les départements.

L’intersyndicale du 1er degré de Seine-Saint-Denis (SNUipp-FSU, SNUDI-FO, CGT Educ’action, SUD Education) réunie dès le vendredi 16 juin après-midi, appelle par ailleurs à la mobilisation le vendredi 23 juin, jour du CTSD.

Toutes les écoles qui ont besoin d’une ouverture de classe, toutes les écoles qui s’opposent à une fermeture de classe, toutes les équipes d’élémentaires REP + qui veulent conserver leur poste de « Plus de maîtres que de classes », tous les enseignants qui refusent le redéploiement des postes de remplaçants (le non remplacement dégradant les conditions d’enseignement dans toutes les écoles du département)… sont appelés à :

-  Faire grève le vendredi 23 juin 2017 (déclaration d’intention ICI)
-  Participer au rassemblement à la DSDEN à Bobigny, à partir de 11h.


Il n’est pas trop tard pour que le ministre augmente le nombre de places au concours supplémentaire de l’académie de Créteil ! Le ministre décide, le ministre budgète… Tous ensemble pour les créations de postes nécessaires, et l’amélioration des conditions d’enseignement en Seine-Saint-Denis !



Interview de Rachel Schneider sur France Bleue - le vendredi 16 juin




Appel Intersyndical



Le 06 juin 2017

ATTENTION : changement de date !
Le prochain Groupe de Travail Carte Scolaire se réunira le vendredi 16 juin pour préparer le CTSD d’ajustement qui se tiendra le vendredi 23 juin.

Remplissez la fiche école ci-contre et faites-la nous parvenir avant le 14 juin ou contactez la-le responsable syndical-e SNUipp-FSU de votre ville.

Tous ensemble faisons respecter les seuils d’ouverture de classe de Seine-Saint-Denis !

Rappel :
Lorsqu’une mesure de carte scolaire est décidée lors du CTSD de fin ou de début d’année scolaire juin ou septembre), le conseil des maîtres se réunit. N’importe quel collègue peut être volontaire pour quitter l’école y compris les collègues nommés au mouvement. Le-la volontaire ou à défaut le-la dernier-ère arrivée sur l’école sera alors affecté à titre provisoire sur un poste vacant de la circonscription, dans la mesure du possible, et bénéficiera lors du mouvement de l’année suivante des points de bonification de mesure de carte scolaire, c’est-à-dire 44 points pour une école de la circonscription ou 30 points pour une école des circonscriptions limitrophes.
Pour plus de détails lire la circulaire du mouvement (page 11).

Les mesures d’ouvertures et fermetures de classes prises lors du CTSD du 31 janvier 2017 et du CDEN du 23 février restent applicables à la rentrée 2017.
Voir toutes les mesures...

 

37 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.