www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : RETRAITES 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 février 2016

Mobilisation contre la baisse du niveau de vie des retraité.e.s

Appel des 9 organisations de retraité-e-s
à une nouvelle mobilisation le 10 mars



Les organisations syndicales de retraité-e-s UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIRCFE-CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires et les associations de retraité-e-s FGR-FP, LSR, Ensemble & solidaires-UNRPA se sont rencontrées le vendredi 29 janvier 2016 et ont décidé d’appeler à une nouvelle mobilisation le 10 mars.

Elles ont constaté, malgré l’état d’urgence, la mobilisation dans les départements le 24 novembre : manifestations et rassemblements lorsqu’ils étaient autorisés, transformation de manifestations prévues en rassemblements, conférences de presse ayant reçu un bon écho dans les médias, interpellations des parlementaires, audience auprès des préfets, etc.

Elles ont pris acte des reculs sociaux sur les retraites qui risquent de s’accroître selon quelques rapports (OCDE sur l’âge de départ, Cour des Comptes sur la réversion, COR sur la situation des retraité-e-s en France).

Elles décident d’amplifier la mobilisation commencée le 3 juin 2014 et de faire du 10 mars une nouvelle journée d’actions :

- De demander une rencontre à M. Sapin, ministre des finances, sous forme de lettre ouverte, au sujet de la demi-part fiscale aux veuves et veufs, et de l’exonération de la majoration familiale, dont les importantes conséquences financières ont incité le gouvernement à décider de ne pas faire payer les impôts locaux aux personnes n’y étant pas assujetties les années précédentes. Elles revendiquent la remise en place de cette demi-part et de l’exonération de la majoration familiale.

- De mobiliser le jeudi 10 mars sur la revendication centrale du pouvoir d’achat, en baisse à cause du retard grandissant entre la revalorisation de l’ensemble du système des pensions et retraites par rapport au salaire moyen, de l’augmentation de la fiscalité spécifique aux retraité-e-s, du poids grandissant des dépenses contraintes des personnes âgées, notamment en matière de santé.

Elles revendiquent :

- Une revalorisation des pensions en fonction de l’augmentation du salaire moyen et une pension au moins égale au SMIC revalorisé, pour une pension complète.
- La défense des pensions de réversions et leur déplafonnement dans le régime général.

Manifestation Régionale à Paris :
RV : 14h Montparnasse
(place du 18 juin 1940)




Participez au rassemblement le 24 novembre 2015 à 14 heures devant la préfecture de l’Ile-de-France.

Vous entendez que la situation des retraitées et retraités est enviable ? Vous êtes retraité et vous n’êtes pas de cet avis ?
Vous avez raison, notre situation se dégrade fortement et, si nous ne nous faisons pas entendre, très fort, demain sera pire.


- Le cumul des mesures prises depuis 1993 a déjà un impact négatif sur les retraité-e-s actuels.

- Le cumul des mesures prises depuis 1993 fait baisser de plus en plus les pensions des nouveaux retraité-e-s.

Nous revendiquons :
• l’arrêt du gel des pensions et l’abrogation des mesures fiscales régressives contre les retraités ;
• l’augmentation des pensions directes et de réversion pour les femmes et les hommes ; l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités, et aucune pension inférieure au SMIC pour une carrière complète ;
• le retour à une revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de l’année prenant en compte l’évolution des salaires ;
• la mise en oeuvre au 1er janvier 2016 d’une loi sur l’adaptation de la société au vieillissement avec la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale ;
• le développement et le renforcement des services publics indispensables à une vie digne, en particulier dans le domaine de la santé et de l’aide à la personne.


Pour ne pas subir, nous devons agir. Nous sommes 16,7 millions de retraitées et retraités, nous devons faire sentir notre poids dans la société, nous devons le montrer au gouvernement et aux élus.
Participez au rassemblement le 24 novembre 2015
à 14 heures devant la préfecture de l’Ile-de-France
(métro François Xavier)
en direction du Ministère des affaires sociales

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.