www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • Enquête Carte Scolaire avril 2015
    Fiche école à retourner au SNUipp-FSU 93 jusqu’au 2 avril 2015
    Word - 92.5 ko
    Télécharger

  • Motion Maîtres Supplémentaires
    Monsieur le Directeur académique, L’équipe pédagogique de l’école élémentaire/maternelle…….., classée en REP+/REP à la rentrée 2015, vous confirme son besoin d’un maître supplémentaire tel que cela a été annoncé (...)
    Word - 23 ko
    Télécharger

  • Carte scolaire Rassemblement le 3 avril 2015 (doc)
    Word - 462 ko
    Télécharger

  • Carte scolaire Rassemblement le 3 avril 2015 (pdf)
    PDF - 375 ko
    Télécharger

  • Communiqué du SNUipp 1er avril 2015
    PDF - 47.6 ko
    Télécharger

  • Communiqué de l’intersyndicale 1er degré 93 suite au CTSD du 7 avril sur la carte scolaire de la rentrée 2015
    PDF - 280.7 ko
    Télécharger
16 avril 2015

Carte scolaire : modifications du CDEN du 17 avril 2015

Tous ensemble, imposons le respect des seuils et l’ouverture de toutes les classes nécessaires !
vendredi 17 avril 2015

Les seuils du 93 font l’unanimité !

Au CDEN du 17 avril 2015, tous les membres du CDEN sont intervenus pour demander le respect des seuils d’ouverture de classes en vigueur en Seine Saint-Denis depuis 17 ans  : aussi bien les organisations syndicales que les représentants des parents d’élèves, mais aussi les représentants des DDEN et des élus municipaux !


2 fermetures annulées :
- élémentaire Jaurès à Pantin
- élémentaire Olympe de Gouges à Bondy

2 annulations d’ouverture :
- maternelle Salengro (pas de local) à Bondy
- maternelle Savary (effectifs à suivre) à Bondy


Lundi 13 avril 2015

Modifications du CTSD de repli :

-  1 ouverture :
élémentaire Lolive, Pantin

-  3 annulations de fermeture :
élémentaire Anatole France, Le Pré Saint-Gervais
élémentaire Curie, Bagnolet
maternelle Perrières, Aulnay sous Bois

-  1 situation à suivre :
élémentaire Monceau, Les Pavillons sous Bois



CTSD du 7 avril 2015
vote unanime contre ! (lire ci-dessous)

1-CTSD 7-4-15 créations-fermetures +écoles.pdf
Taille 80 Ko (81 823 octets)

2-CTSD 7-4-15 mesures classes banales avec modifications.pdf
Taille 167 Ko (171 452 octets)

RS2015 Dispositif "Un maître de plus que de classes"
Taille 946 Ko (968 655 octets)

RS2015 Dispositif d’accueil des enfants de moins de trois ans
Taille 794 Ko (813 499 octets)

3-CTSD 7-4-15 REP+.pdf
Taille 79 Ko (80 522 octets)

4-CTSD 7-4-15 mesures ASH-UPE2A.pdf
Taille 85 Ko (87 468 octets)

5-CTSD 7-4-15 mesures St Denis3-divers.pdf
Taille 79 Ko (80 814 octets)

rep-liste-des-ecoles_396359.pdf
Taille 2 Mo (1 874 414 octets)

CTSD 7-4-15 mesures complémentaires.doc
Taille 173 Ko (177 152 octets)




mercredi 8 avril 2015
Article du Parisien du 8 avril 2015
(cliquez sur l’image pour lire)



CTSD du 7 avril 2015 :
vote unanime contre !


Plus de 50% d’enseignants en grève le 9 avril 2015


L’ensemble des organisations syndicales ont voté contre les mesures présentées par le DASEN au CTSD du 7 avril. Un CTSD de “repli” aura donc lieu lundi 13 avril à 14h.

Après 6 heures de travaux, et pendant qu’une vingtaine d’écoles étaient occupées dans le département, le CTSD s’est en effet conclu sur 126 ouvertures de classes, et 55 fermetures.

Plus de 200 écoles restent au-dessus des seuils d’ouverture de classes de notre département.

Le SNUipp-FSU 93 a dénoncé le fait que la « refondation de l’école » se traduise par le non respect des seuils en vigueur depuis les luttes de 1998 pour un plan d’urgence pour la Seine-Saint-Denis. Nous avons pourtant expliqué que ces seuils sont des repères collectifs indispensables, et que leur remise en cause représentait une déstabilisation des écoles du département.

Les décharges de direction spécifiques à la Seine-Saint-Denis sont, par contre, respectées, y compris pour les écoles qui entrent en Education Prioritaire : là encore, nous avons insisté sur le fait que ces moyens sont nécessaires à la stabilité des écoles. Par ailleurs, nous avons également obtenu que les « écoles sortantes » d’éducation prioritaire, ayant eu le label « NEP » en janvier, conserveront les seuils et les décharges de direction d’éducation prioritaire pendant 3 ans.

Le SNUipp-FSU 93 a également voté contre la répartition des moyens proposée, parce que le choix de consacrer 75 postes à la brigade « REP+ » se fait au détriment de l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves au quotidien dans les classes. En effet, même si les 9 jours par an de formation et de concertation des équipes en REP+ est une mesure positive, la priorité était aussi : la baisse des effectifs dans les classes, les maîtres supplémentaires attendus par de très nombreuses équipes, l’amélioration du remplacement et la reconstitution des RASED. Or les effectifs vont augmenter du fait du nombre trop faible d’ouvertures de classes, 6 postes seulement de maîtres supplémentaires sont créés, pour un total de 44 postes (nous en avions 42 en 1998), aucun poste de remplaçant n’est créé, aucun des 190 postes de RASED fermé n’est réouvert…

Quant à la scolarisation des moins de trois ans, la Seine-Saint-Denis atteint le « score » de 2,02% cette année : 549 enfants sur 21798 sont scolarisés actuellement. Avec 5 classes de plus en septembre, nous n’en seront encore qu’à de l’affichage… Nous estimons à 50 le nombre de postes non utilisés par le DASEN à l’issue de ce CTSD. Nous proposons aux collègues de toutes les écoles qui restent au-dessus des seuils de se mobiliser avec les parents d’élèves.

Jeudi 9 avril, plus de 50% des enseignants seront en grève en Seine-Saint-Denis, pour dire que l’austérité dans les écoles, ça suffit ! L’école, les services publics, ne sont pas une charge mais un investissement indispensable.

Par nos mobilisations dans les semaines qui viennent, nous devons obtenir toutes les ouvertures de classes nécessaires pour le CTSD « d’ajustement » du 26 juin prochain, avec une dotation budgétaire complémentaire : continuons à revendiquer un plan de développement de l’éducation en Seine-Saint-Denis !

1-CTSD 7-4-15 créations-fermetures +écoles.pdf
Taille 80 Ko (81 823 octets)

2-CTSD 7-4-15 mesures classes banales avec modifications.pdf
Taille 167 Ko (171 452 octets)

RS2015 Dispositif "Un maître de plus que de classes"
Taille 946 Ko (968 655 octets)

RS2015 Dispositif d’accueil des enfants de moins de trois ans
Taille 794 Ko (813 499 octets)

3-CTSD 7-4-15 REP+.pdf
Taille 79 Ko (80 522 octets)

4-CTSD 7-4-15 mesures ASH-UPE2A.pdf
Taille 85 Ko (87 468 octets)

5-CTSD 7-4-15 mesures St Denis3-divers.pdf
Taille 79 Ko (80 814 octets)

rep-liste-des-ecoles_396359.pdf
Taille 2 Mo (1 874 414 octets)

CTSD 7-4-15 mesures complémentaires.doc
Taille 173 Ko (177 152 octets)


Communiqué de l’intersyndicale 1er degré 93 suite au CTSD du 7 avril sur la carte scolaire de la rentrée 2015




"Profs et parents de Seine-Saint-Denis se mobilisent pour les ouvertures de classes à la rentrée"
article du journal Le Parisien
Aurélie Lebelle | 03 Avril 2015, 17h32 | MAJ : 03 Avril 2015, 17h32

Cliquez sur l’image pour lire l’article


Bobigny, ce vendredi. Près d’une centaine d’enseignants et parents d’élèves se sont rassemblés devant la direction académique pour demander des ouvertures de classes pour la rentrée prochaine. (LP/Aurélie Lebelle.)



Communiqué du SNUipp-FSU 93, 1er avril 2015 :
Opérations de carte scolaire :
combien de promesses tenues ?

Les écoles de Seine Saint-Denis sont en train de prendre connaissance des propositions d’ouvertures et de fermetures de classe du DASEN pour la rentrée 2015, avant le comité technique du 7 avril. La colère et la consternation dominent.

Alors que le SNUipp-FSU 93 avait relayé 340 demandes d’ouvertures de classes en janvier, le DASEN n’en propose que 128, et 60 fermetures de classes. Les seuils d’ouverture de classes du département, en vigueur depuis les luttes pour un plan d’urgence pour la Seine-Saint-Denis en 1998, ne sont pas respectés, y compris en « éducation prioritaire ». D’ores et déjà, de nombreuses écoles demandent à être reçues à la direction académique.

En éducation prioritaire, les enseignants découvrent que les promesses ministérielles ne seront pas respectées :

- Avec 11 créations nouvelles de postes, les « plus de maîtres que de classes » seront 49 à la prochaine rentrée, pour… 490 écoles en éducation prioritaire ! Voilà un engagement tenu à concurrence de 10% à ce jour.

- 5 nouvelles classes de moins de trois ans seront ouvertes en septembre, pour un total de 31… réparties dans 40 villes. Une goutte d’eau dans la mer ?

- Aucun poste de coordonnateur de REP n’est créé, bien que ces collègues aient 14 réseaux de plus à animer (représentant 137 écoles qui intègrent l’éducation prioritaire).

- Les effectifs ne diminueront pas dans les écoles, les décharges de direction n’augmenteront pas : la seule promesse tenue sera finalement la libération des 9 journées de formation et de concertation par an pour les écoles en REP+, puisque 75 postes sont créés pour mettre en œuvre cette mesure.

En Seine Saint-Denis, si l’on en croit les documents préparatoires du CTSD du 7 avril, il n’y aura toujours AUCUN poste de RASED rétabli (190 postes ont été supprimés entre 2007 et 2012), aucun poste créé en septembre 2015 pour le remplacement des congés maladie et maternité malgré le recours à 450 contractuels… AUCUN poste de formateur supplémentaire non plus, bien que les débutants et stagiaires représentent ¼ de la profession dans le département. AUCUN poste supplémentaire pour l’accueil des enfants en situation de handicap, bien que le nombre d’enfants accueillis ait doublé depuis 10 ans.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU 93, rejoint par le Snudi-FO, la CGT Educ’action et SUD-Education, appelle les enseignants du 1er degré à se rassembler à la DSDEN de Bobigny vendredi 3 avril à midi. Tous ensemble, nous exigeons le respect des seuils d’ouverture de classes du département, en éducation prioritaire comme hors éducation prioritaire, et la création de tous les postes nécessaires !

Le SNUipp-FSU 93 appelle tous les enseignants à être en grève le 9 avril, contre les politiques d’austérité incompatibles avec l’investissement dont l’école et les services publics ont besoin.


Carte scolaire : TOUS sur le PONT !

Respect des seuils d’ouverture de classes,

hors éducation prioritaire comme en éducation prioritaire !

Le CTSD de carte scolaire se tiendra le 7 avril 2015. La dotation départementale de 240 postes est insuffisante au regard des besoins des écoles maternelles et élémentaires de Seine-Saint-Denis.

Le SNUipp-FSU, le Snudi-FO, la CGT Educ’action et SUD éducation appellent tous les enseignants du 1er degré à se rassembler à la DSDEN de Bobigny, vendredi 3 avril, à partir de 11h45.


Tous ensemble, exigeons :

- Le respect des seuils d’ouverture de classes, hors éducation prioritaire comme en éducation prioritaire : toutes les classes nécessaires doivent être ouvertes au CTSD du 7 avril !
- Le respect des décharges de direction de Seine-Saint-Denis.

Le CTSD doit aussi entériner :

- La création de postes de remplaçants.
- La reconstitution des RASED (190 postes supprimés entre 2007 et 2012).
- La création de postes de maîtres-formateurs et de CPC.
- La création de postes de conseillers à la scolarisation et de référents handicap.
- La création de postes de maîtres supplémentaires et l’ouverture de TPS pour les écoles en REP+ et REP.
- La création de postes de remplaçants « REP+ » et de coordonnateurs REP.

Un plan de rattrapage et de développement du système éducatif en Seine-Saint-Denis pour créer tous les postes nécessaires à la réussite de tous les élèves du département est indispensable.

Dès le CTSD du 7 avril : toutes les classes nécessaires doivent être ouvertes dans le respect des seuils d’ouverture de classes du département !

NB : le manque de postes étant une conséquence directe de la politique d’austérité du gouvernement, nous rappelons que c’est notamment pour la création de tous les postes nécessaires que nous appelons tous les personnels à répondre à l’appel national à la grève interprofessionnelle et à la manifestation le 9 avril.






Rappel :

Un groupe de travail préparatoire a eu lieu à la DSDEN les 26 et 27 janvier dernier (voir compte-rendu en lien).

Les représentants du SNUipp-FSU de toutes les villes du département y ont présenté 340 besoins d’ouvertures de classe.

Si vos prévisions d’effectifs ont changé depuis janvier, ou si vous n’aviez pas transmis vos chiffres au SNUipp, envoyez-nous MAINTENANT la fiche école.

Les propositions d’ouvertures et fermetures de classes du DASEN seront connues le lundi 30 mars : contactez le SNUipp de votre ville ou le SNUipp-FSU 93 dès cette date.

Le CTSD de validation aura lieu le mardi 7 avril. Pour mémoire : des CTSD d’ajustement se tiendront également fin juin et début septembre.

Le SNUipp-FSU 93 a rencontré le nouveau DASEN le 18 mars : nous l’avons informé de l’attachement de la profession aux seuils historiques d’ouverture de classe dans le 93 (fruits des luttes de 1998).

Ces seuils (moyenne école d’élèves par classe) sont : hors éducation prioritaire, 27 en maternelle, 25 en élémentaire ; en éducation prioritaire, 25 en maternelle, 23 en élémentaire.

Tous ensemble, c’est par la mobilisation que nous conserverons ces seuils.

Attention :

-  Les écoles qui deviennent REP ou REP+ doivent avoir les seuils d’éducation prioritaire et les décharges de direction dès septembre 2015.
-  Les écoles « sortantes » qui ont le label « NEP » (voir groupe de travail des 26 et 27 janvier) gardent les seuils et les décharges de direction d’éducation prioritaire pour 2015/2016.

« Plus de maîtres que de classes » :

Selon la loi de refondation, les postes de maîtres supplémentaires et les TPS (classes de « toutes petites sections ») concernent aussi bien les écoles en REP+ que celles en REP.

Le SNUipp-FSU 93 invite toutes les écoles qui le souhaitent à écrire au DASEN pour demander l’attribution d’un poste de maître supplémentaire : envoyer la motion à la DSDEN avant le 7 avril (copie à l’IEN de la circonscription et au SNUipp-FSU 93).

A lire précédemment :

- Carte Scolaire : Compte-rendu du SNUipp-FSU 93 à l’issue du GT des lundi 26 et mardi 27 janvier 2015

 

30 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.