www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Programmes et Evaluations 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 novembre 2015

Maternelle : Programmes, documents d’accompagnement, évaluations

Synthèse & ressources

Évaluations en maternelle :
Pas de mises en œuvre précipitées.

Les décrets et arrêtés concernant les évaluations des élèves viennent d’être publiés au JO du 3 janvier. Sans attendre cette publication, des départements nous avaient signalé dès décembre dernier des mises en œuvre parfois précipitées de carnets de suivi maternelle.

Le SNUipp FSU a alerté le ministère qui devrait notamment rappeler aux IEN que l’entrée en vigueur des textes réglementaires est inscrite pour la rentrée scolaire 2016. Les exigences de mise en œuvre dès février par exemple ne sont pas conformes. Aucun modèle de carnet ne peut être imposé aux équipes.

La DGESCO va mettre à disposition un document « mode d’emploi » qui pourra accompagner la parution des textes relatifs à l’évaluation (le décret qui prend effet à la rentrée 2016 et l’arrêté relatif à la synthèse de fin de GS). Ce document, disponible sur Eduscol, constituera un point d’appui pour éviter les dérives. Il correspond à une demande du SNUipp-FSU. Il y est précisé que la tenue du carnet de suivi des apprentissages est obligatoire, mais que le format du document est laissé à l’appréciation des enseignants. La fréquence de transmission aux parents doit faire l’objet d’une réflexion et d’une décision au sein des équipes d’école et a tout à gagner à être progressive (pas forcément identique en PS et en GS) tout au long du cycle.

Concernant l’accompagnement des enseignants par les IEN et les équipes de circonscription, un groupe de travail a été constitué au ministère en novembre pour réfléchir aux outils à élaborer en maternelle pour la mise en œuvre d’une évaluation positive des apprentissages. Le groupe prépare des outils qui pourraient être mis à disposition vers mars 2016. Aucune raison de se précipiter, donc.



Une école maternelle plébiscitée mais toujours en quête d’attention
Enquêtes d’opinion

Une école maternelle plébiscitée mais toujours en quête d’attention : tel est le message qui ressort des deux enquêtes menées par Harris-Interactive pour le SNUipp-FSU auprès des enseignants de maternelle d’une part et des Français d’autre part.

Près de 8 enseignants sur 10 et 85 % des Français estiment aujourd’hui que l’école maternelle fonctionne bien.
Ils la décrivent comme une école essentielle, œuvrant pour les apprentissages mais aussi pour le vivre ensemble et l’épanouissement des élèves. Pour les enseignants comme pour les parents, les termes les plus associés à l’école maternelle sont « langage et jeux », « grandir et découvrir le monde », « bienveillance et encouragements », mais aussi « bruit et classes surchargées ». Ces qualificatifs témoignent de la complexité des missions assignées à l’école maternelle. Pas étonnant alors de constater que 9 enseignants sur 10 et près de 6 Français sur 10 estiment que le métier est plus exigeant qu’avant.

Sauf que pour prendre en charge ces exigences croissantes, et en dépit des engagements de la loi de refondation, l’école maternelle manque toujours de soutien et d’attention.


-  C’est le cas du nombre d’élèves par classe qui est jugé bien trop élevé.
Quand plus de trois-quarts des enseignants et des parents estiment que les classes ne devraient pas dépasser 20 élèves, la réalité est tout autre : une classe maternelle sur deux a plus de 25 élèves et près de 7 500 classes, plus de 30 élèves. Or, les questions du langage, du vivre ensemble, du jeu, de l’attention portée à tous et à chacun posent de manière évidente celle du nombre d’élèves par classe. Il s’agit non seulement d’une question de « bien-être » afin d’apprendre dans le calme et de pouvoir disposer de plus d’espace. Mais c’est également une question de disponibilité des enseignants pour avoir les moyens de solliciter, reformuler, encourager les « petits parleurs », de répondre aux besoins de chaque enfant qui ne bénéficient pas des mêmes stimulations à la maison.


- C’est le cas de la qualité de la relation avec les familles qui recule depuis la réforme des rythmes, 25 % des parents et 38 % des enseignants estimant qu’ils ont moins de contacts.
Or, chacun sait l’importance des relations école-famille dans la confiance des parents et la réussite scolaire des élèves. En ce sens, les premières années d’école donnent souvent le « la » pour la suite. Le temps de travail des enseignants doit donc être redéfini : il faut donner aux enseignants le temps nécessaire pour travailler en équipe, rencontrer les familles et ainsi leur permettre d’exercer sereinement leur métier.


-  C’est également le cas de la formation continue des enseignants qui reste quasi inexistante ; l’exemple des nouveaux programmes est saisissant. Si 79 % des enseignants approuvent les nouveaux programmes de maternelle à l’œuvre depuis la rentrée, ils sont 73 % à estimer y avoir été mal préparés. Comme dans tous les métiers, il est pourtant essentiel de pouvoir renouveler ses connaissances professionnelles. Il est urgent qu’un solide plan de formation continue voit le jour, alimenté par les travaux de la recherche. Nous le demandions déjà voilà plus d’un an à travers un appel soutenu par près de 50 chercheurs de renom.


Télécharger les résultats des enquêtes Harris Interactive pour le SNUipp-FSU sur la maternelle :
- Les résultats de l’enquête auprès des enseignants de maternelle

- Les résultats de l’enquête auprès des français

- La note détaillée Harris Interactive sur les deux enquêtes

Consulter :
- Des données chiffrées sur la maternelle aujourd’hui

Voir aussi :
- L’interview de Sébastien Sihr par le site ToutEduc

- Sur France inter

- Sur France Info

- Dans le Monde

- Sur le Café pédagogique




Le 24 novembre 2015

Le point sur les documents d’accompagnement maternelle


Où en sont les documents d’accompagnement des programmes maternelle ? A la veille de notre colloque national, nous faisons le point et proposons quelques ressources complémentaires.

Ces ressources proposent notamment des pistes pour la mise en œuvre des programmes, des outils didactiques et scientifiques et des supports pour organiser la progressivité des apprentissages. Élaborées par des groupes d’experts et l’inspection générale de l’Éducation nationale, elles seront complétées au fil des mois.

Il est dommageable pour les enseignants que le ministère n’ait pas fait le choix de fournir à toutes les équipes des exemplaires en format papier. Le SNUipp-FSU est pourtant intervenu dès l’élaboration des programmes en ce sens mais les choix budgétaires ont été autres.

Lire l’article ...



Synthèse (Télécharger le quatre pages )
A lire aussi : "La maternelle n’est pas une priorité pour le ministère !"

03 Septembre 2015 :

Enfin les premières ressources en ligne !!!
A quelques jours de la rentrée le ministère met enfin en ligne les ressources pédagogiques promises pour aider les enseignants à mettre en œuvre les nouveaux programmes de maternelle. Le ministère n’a pas non plus été capable d’envoyer un seul livret papier de ces outils pédagogiques par école.
Ces outils disponibles concernent : le langage, le graphisme et l’écriture, les activités physiques, la scolarisation des moins de 3 ans. Mais les ressources pour le domaine « explorer le monde du vivant, des objets et de la matière » et surtout pour « jouer et apprendre » sont encore à venir.
Les programmes sont bons, mais leur accompagnement pour le moment quasi inexistant, notamment en termes de formation continue. Ce n’est pas seuls devant leur ordinateurs que les enseignants vont pouvoir transformer leurs pratiques !


- Vous trouverez le livre numérique « programmes » réalisé par CANOPE à :
https://www.reseau-canope.fr/actualites/actualite/nouveau-programme-en-maternelle-presentation-et-explication.html

- Vous trouverez aussi des documents d’accompagnement :
http://eduscol.education.fr/cid91996/mobiliser-langage-dans-toutes-ses-dimensions.html
http://eduscol.education.fr/cid91998/graphisme-et-ecriture.html
http://eduscol.education.fr/cid91994/agir-s-exprimer-comprendre-a-travers-l-activite-physique.html
http://eduscol.education.fr/cid91999/la-scolarisation-des-enfants-de-moins-de-trois-ans.html



20 mars 2015 :

Le SNUipp-FSU propose aux enseignants des écoles un document synthétique qui présente les grandes lignes des nouveaux programmes de l’école maternelle.

Les nouveaux programmes de maternelle sont prêts. Des programmes plus équilibrés, plus lisibles et plus opérationnels et qui, pour le SNUipp-FSU, vont dans le bon sens. Ils dessinent les contours d’une école maternelle bienveillante et exigeante, soucieuse du développement langagier, sensoriel, culturel, corporel et social de tous les enfants. Il faudra néanmoins que leur mise en œuvre soit accompagnée dans la durée et que des questions de fond telles que les effectifs par classe et la nécessité d’une solide formation soient réglées.

Télécharger le quatre pages

Lire aussi :
- le dossier de Fenêtres sur cours


Lire l’article du 3 juillet 2015

La maternelle n’est pas une priorité pour le ministère

Alors que le ministère vient de trouver quelques moyens pour mettre en oeuvre sa réforme du collège (formation rémunérée), les enseignant-es de maternelle devront se débrouiller avec 3 heures un mercredi après-midi : priorité au primaire ?

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.