www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Manifestations & Actions Nationales  / 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 février 2014

Jeudi 13 février 2014 : la Seine Saint-Denis mobilisée !

Compte-rendu en mots et en photos. Longue journée pour les collègues en grève ce jeudi 13 février, à l’appel du SNUipp-FSU 93, du SNUDI-FO 93, de la CGT Educ’action 93 et de SUD Education 93 :

Le matin, un rassemblement d’au moins 300 collègues s’est tenu sur le parvis de la Préfecture de Bobigny [1] malgré la pluie et le vent, pendant la tenue du CDEN sur la généralisation de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014.

Les manifestants étaient rassemblés pour refuser l’application de la réforme des rythmes scolaires telle qu’elle est imposée par le décret du 24 janvier 2013, et pour réclamer les créations de postes nécessaires au remplacement, à la baisse des effectifs dans toutes les classes, la reconstitution des RASED, des AVS pour la scolarisation des enfants handicapés, de réelles mesures pour l’éducation prioritaire…

CDEN le matin

Pendant le CDEN, présidé par le Préfet (ce qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps !), les représentants des 4 syndicats ayant appelé à la grève ont lu une déclaration commune, et se sont succédés pour démontrer que, dans la situation de l’école aujourd’hui, la réforme des rythmes scolaires ne peut être vécue que comme une dégradation supplémentaire du temps scolaire.

Tous les aspects ont été développés : le problème des locaux, de confusion entre les temps scolaires et périscolaires, du temps de concertation des enseignants, de sécurité des élèves, de qualité et de gratuité des activités périscolaires, de conditions de travail des enseignants et des personnels territoriaux, des risques de territorialisation progressive de l’école… le SNEP-FSU a dénoncé fortement la diminution de l’accès aux installations sportives pour l’EPS des collèges, dans un département déjà sous-doté.

Tous ces problèmes s’inscrivent dans un contexte de déni de démocratie : votes négatifs de toutes les instances nationales : CSE, CTM, non respect des avis des conseils d’école, non respect des procédures prévues par les textes eux-mêmes… Le déni de tous les problèmes présentés par les organisations syndicales était consternant.

Nous devons continuer à convaincre localement les élus de tous ces aspects, et continuer la mobilisation aux niveaux départemental et national : le décret du 24 janvier 2013 doit être retiré pour permettre la réflexion sur le cadre national nécessaire, les garanties pour les enseignants, le bénéfice pour les élèves, sur une nouvelle organisation du temps scolaire dans le respect des missions et des statuts de chacun !

Manifestation à Paris

L’après-midi, une manifestation est partie de la place Saint-Michel à Paris, jusqu’au ministère de l’Education nationale [2]. Environ 1500 collègues du 1er degré du 93 et du second degré de la région parisienne, accompagnés de lycéens très toniques, ont défilé en démarrant sous la pluie et la grêle.

Une délégation du SNUipp-FSU 93, de SNUDI-FO 93, de la CGT Educ’action 93 et de SUD-Education 93 a été reçue au ministère : Nous avons développé le manque de postes mais aussi le manque de personnels, le remplacement qui repose sur la précarité, la pénurie de tout : les élèves de Seine Saint-Denis n’ont pas le droit commun en terme d’éducation, et les moyens alloués au 93 ne permettront pas de rétablir la situation pour tous les élèves et répondre aux préconisations du ministère pour l’éducation prioritaire. En 8 ans, le 93 a accueilli 16 000 élèves de plus, quand va-t-on enfin mettre notre département « à niveau » ? Il faut un concours exceptionnel pour l’Académie.

Nous avons aussi expliqué ce que, dans ce contexte particulièrement, la réforme des rythmes scolaires avait d’insupportable pour les enseignants de Seine Saint-Denis.

Si nous avons été écoutés avec attention, aucune réponse n’a été formulée. Dès la prochaine reprise, continuons à construire les mobilisations :

  • Contre cette réforme des rythmes scolaires,
  • Pour la création de tous les postes nécessaires :
  • pour la réussite de tous nos élèves, pour l’éducation prioritaire !

Lire la Déclaration FSU 93 lors du CDEN

Lien FSU 93

[1] cliquez lien pour accéder aux photos

[2] cliquez lien pour accéder aux photos

 

73 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.