www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CDEN Conseil Départemental de l’Education Nationale 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

7 février 2014

Mise en place des nouveaux rythmes scolaires Rentrée 2014 Projets présentés au CDEN du 13 février 2014

Sur 35 villes du département, 18 ont transmis un projet pour la rentrée 2014.

5 villes sur 40 ont mis en place la nouvelle organisation du temps scolaire à la rentrée 2013.

Sur les 35 autres villes, 18 villes ont transmis un projet pour la rentrée 2014. Ils ont tous fait l’objet d’une concertation selon des modalités diverses.

Les villes qui transmettraient un projet d’ici au mercredi 12 février et qui auraient été validés par le directeur académique verront leur projet présenté au CDEN du 13 février. Les documents seront transmis lors du CDEN.

Les projets restant en instance seront transmis au directeur académique ultérieurement. Un second CDEN aura lieu au cours du 3ème trimestre.

Commune Dérogation Avis IENDécision directeur académique Page
Clichy-sous-Boisnonfavorableprojet validé1
Gournay-sur-Marne non favorable projet validé 2
Le Blanc-Mesnilnonfavorableprojet validéAP LBM 2.doc (ci-contre)
Le Bourget oui (2 jours de 6 heures)favorable projet validé 3
Les Pavillons-sous-Bois non favorable projet validé 4
Livry-Gargan oui (2 jours de 6 heures)favorable projet validé 5
Montreuil non favorable projet validé 6
Neuilly-Plaisance non favorable projet validé 7
Neuilly-sur-Marne non favorable projet validé 8
Noisy-le-Grand non favorable projet validé 9
Pantin non favorable projet validé 10
Pierrefitte-sur-Seine oui (2 jours de 6 heures)favorableprojet validé11
Rosny-sous-Bois non favorable projet validé 12
Saint-Denisnonfavorable projet validé13
Sevran nonfavorableprojet validé14
Stainsoui (2 jours de 6 heures)favorableprojet validé15
Vaujoursoui (2 jours de 6 heures)favorableprojet validé16
Villepintenonfavorableprojet validé17

A ce jour seulement 18 villes sur les 35 qui n’avaient pas mis en place la réforme à la rentrée de septembre, ont déposé un projet pour la date du 31 janvier comme il leur était demandé de faire.

Certaines villes ont annoncé qu’elles le feraient après les élections, d’autres ne sont pas prononcées.

Quelque soit leur décision, ce nombre restreint prouve qu’il ne semble pas aussi facile de mettre en place cette réforme comme le laisse le ministère.

Que ce soit au niveau du recrutement d’éventuels intervenants, de la mise à disposition de locaux, de la pertinence de l’organisation choisie mais surtout au niveau du coût global, les municipalités se retrouvent en très grande difficulté.

Ces projets ont très peu fait l’objet de véritables concertations avec la communauté éducative et il est à craindre que leur mis en œuvre soit plus que problématique.

L’expérience des 5 villes qui ont déjà mis en place n’est nullement encourageante ni pour les villes, ni pour les enseignants.

Le SNUipp-FSU demande aux maires d’exiger avec nous du ministre qu’il retire ce décret qui ne répond pas aux besoins des élèves et dégrade les conditions de travail des enseignants. Le ministre doit ouvrir des discussions qui permettent la réflexion sur le cadre national nécessaire, les garanties pour les enseignants, le bénéfice pour les élèves, sur une nouvelle organisation des temps scolaires dans le respect des missions et des statuts de chacun.

Rassemblement devant la DSDEN jeudi 13 février à 11h

 

65 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.