www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 avril 2011

Mesures de carte scolaire après CTP : 1er avril devant l’IA, la mobilisation n’était pas un poisson !

Déclaration FSU lors du CTP du 1er avril en pièce jointe
Le jour du CTP carte scolaire qui décidait des moyens pour la rentrée 2011 a fait l’objet d’un rassemblement devant l’IA à l’appel des organisations syndicales SNUIPP/FSU, SE-UNSA, CGT éduc, SUD education, SNUDI-FO et de la FCPE. Très forte mobilisation ce vendredi 1er avril 2011 à Bobigny : 600 à 800 personnes, parents d’élèves, enseignants et élus de tout le département, se sont rassemblés pour protester contre les suppressions de postes dans le 1er degré à la rentrée de septembre. Des dizaines de ballons en forme de requins sont montés jusqu’aux fenêtres de l’Inspecteur d’Académie : l’opposition aux suppressions de postes s’est ainsi invitée au comité technique paritaire départemental (CTPD) qui entérinait les mesures de carte scolaire.

CTP 1er degré du vendredi 1er avril 2011

Lien vers les photos de la manif, cliquez ici.

1) Mesures « écoles » :

Le SNUipp-FSU 93 a présenté toutes les situations d’école qui lui étaient parvenues. Cependant, le solde global des ouvertures nettes (différence entre les ouvertures de classes et les fermetures et « fermetures bloquées ») n’est que de + 15 classes, alors que le département doit accueillir 2160 élèves en plus à la rentrée !

Mesures obtenues au cours du CTPD, qui s’ajoutent aux documents préparatoires (consultable sur ce site) :
  Bassin 1 :

  • Saint-Ouen : élémentaire Bachelet passe de « fermeture bloquée » à « mesure à suivre » ;
  • élémentaires Irène et Frédéric Joliot-Curie : 1 ouverture « peut-être avant juin ».
  • Stains : élémentaire G. Apollinaire conserve sa décharge de direction.

Bassin 2 :

  • Tremblay : élémentaire P. Langevin conserve sa décharge de direction
  • Tremblay : élémentaire Rosenberg passe de « fermeture bloquée » à « situation à suivre ».

Bassin 3 :

  • Noisy le Sec : la fermeture bloquée à l’élémentaire Léo Lagrange passe en mesure à suivre

- Pour le département :

  • création de 2 CLIN, localisation à préciser (« CLIN volantes »).
  • annulation des 20 fermetures de postes de « maîtres supplémentaires », résultat de notre forte mobilisation !

2) RASED : des mesures catastrophiques !

  • 48 postes E supprimés dans le département (répartition : voir document CTP).
  • 6 CLAD fermées (1 à Aubervilliers, 2 à Aulnay-sous-Bois, 2 à Blanc-Mesnil, 1 à Saint-Denis).
  • Mesure non annoncée, découverte par le SNUipp-FSU 93 : les postes de « maîtres E surnuméraires » implantés dans les écoles, non pourvus à ce jour, sont « gelés » ; cela correspond à au moins 26 postes E supprimés en plus !

Total des postes E fermés ou gelés dans le département : au moins 80 ! Cet abandon du traitement de la difficulté scolaire dans le département est insupportable.

Mesures positives :

  • Annulation de la fermeture de poste de directeur à l’Ecole de Plein Air de Pantin.
  • Annulation de la fermeture de la 3ème CLIS (option B) à l’école élémentaire spécialisée de Nonneville 2 d’Aulnay-sous-Bois.
  • Une création de poste à l’hôpital de jour Robert Ballanger sera étudiée d’ici le CTP de juin.
  • Création de 4 ULIS.

3) Remplacement : (mauvaise) surprise !

Le SNUipp-FSU 93 a découvert la suppression de 39 postes de remplaçants qui n’apparaissait pas dans le document de CTP !

  • Pas de modification du nombre total de ZIL, mais des modifications d’une ville à l’autre (voir document CTP).
  • L’IA avait annoncé la fusion des BD (brigade départementale) et des BFC (brigade de formation continue).

Le total aurait dû donner 140 postes, le SNUipp-FSU 93 a découvert qu’il ne restait que 101 postes au mouvement !

Compte-tenu de la situation catastrophique du remplacement dans le département, qui amène au recrutement de personnels précaires et non formés (20 à Saint-Denis par exemple), ces 39 suppressions sont inadmissibles.

4) Divers :

  • Postes bloqués au mouvement : Le SNUipp-FSU 93 a communiqué à l’Inspecteur d’Académie la liste des écoles mises en difficulté par le blocage des postes « basques », « corses », « bretons » et « bloqués PES » : écoles ayant 3 postes bloqués, d’autres n’ayant qu’un poste bloqué mais pour seulement 5 classes, etc. Nous ré-interviendrons sur ce problème en CAPD.
  • Ecoles de 4 classes : Le projet « master en alternance » permet l’affectation de 48 personnes en M2, un jour par semaine, sur la compensation des décharges de direction (organisation comparable à celle des « stages filés » auparavant).

Conclusion :

Moins 80 postes E de RASED, moins 39 postes de remplaçants, seulement 15 ouvertures en solde net…

Les écoles qui n’ont pas obtenu satisfaction pourront solliciter le SNUipp-FSU 93 pour obtenir des audiences avec l’IA avant le CTP de juin.

La FSU a voté contre ces mesures de rentrée 2011, et appelle les enseignants de tout le département à développer les mobilisations dans les semaines qui viennent. La FSU fait la proposition aux organisations appelant à cette journée de se rencontrer dès la semaine prochaine pour envisager les suites de cette mobilisation.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.