www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 mars 2011

Rased, remplacement, fermetures de classes ! Toutes les raisons de manifester vendredi 1er avril

Manifestation parents enseignants devant l’IA vendredi 1er avril 2011 à 11h30 jour du CTP. TOUS LES DOCUMENTS EN PIECES JOINTES. Avec les fermetures de postes par milliers au niveau national, décidées par le gouvernement, l’inspecteur d’académie est contraint de faire les fonds de tiroir.

L’IA doit rendre 20 postes au ministère (effet RGPP) mais en scolarisant 2160 élèves supplémentaires en septembre 2011 !

Il lui faut trouver les postes d’enseignants en redéployant dans le département.

L’annonce de la fermeture de 40 postes de maitres E et de 20 postes de maitres supplémentaires avait suscité beaucoup de réactions de la part des collègues et des parents, mais en voyant les documents (ci-joints) nous constatons que ce n’est pas 40 mais 48 postes E qui seront fermés à la rentrée.

Tous les documents en pièces jointes

L’IA avait prétendu que ces fermetures donneraient lieu à un redéploiement qui prendrait ainsi en compte les zones les plus difficiles mais le constat est tout autre !

Toutes les zones même les plus difficiles selon les CSP (critères socio-professionnels), perdent des postes E ou au mieux restent en l’état.

Où est la fameuse redistribution sensée améliorer l’aide aux élèves en difficulté ? Même Aubervilliers qui a les CSP les plus défavorisés, va perdre une classe d’adaptation (maitre E). Le sort réservé aux collègues qui bénéficiaient du 80% (des femmes en majorité) suit la même logique : trouver des postes !

Nous le clamions déjà, ce n’est pas avec des postes en moins qu’on peut faire mieux mais l’IA nous en donne la preuve.

De même pour le remplacement, malgré la situation catastrophique vécue par les écoles cette année il n’y a aucune amélioration prévue.

  • Pas un poste de ZIL supplémentaire programmé pour la rentrée malgré l’augmentation constante du nombre d’élèves dans le département : 10 000 en 5 ans !
  • Aucune création de CLIS, seulement 2 CLIN ouvertes alors qu’il y a actuellement 140 élèves non francophones qui ne sont pas scolarisés en CLIN.
  • Il ferme même le poste de direction de l’école de plein air de Pantin, le seul établissement restant sur le département qui accueille des enfants malades.

Il ne ferme aucun poste de maitre supplémentaire grâce à la mobilisation des collègues et des écoles concernées et nos interventions répétées.

Dernier constat, le solde quasi nul des ouvertures /fermetures fait apparaitre l’ouverture de seulement 4 classes, où sont les 90 classes nécessaires à la scolarisation des 2160 élèves ?

Doit-on attendre le mois de juin ou de septembre pour leur réalisation avec toutes les difficultés occasionnées pour les écoles de prévoir la rentrée dans ces conditions ?

L’IA pense calmer le jeu en annonçant ces hypothétiques ouvertures mais l’intervention des écoles et des représentants syndicaux doivent le contraindre à entendre dès maintenant les revendications des écoles.

Adressez-vous aux responsables syndicaux du SNUipp/FSU pour organiser des demandes d’audience auprès de l’IA

Nous devons faire entendre nos voix Vendredi 1er avril à 11h30 devant l’IA pendant le CTP.

Ensemble parents et enseignants mobilisons-nous pour des conditions d’enseignement dignes pour les enfants de ce département.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.