www.snuipp.fr

SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 février 2011

20 postes à rendre au ministère et dans le même temps 2160 élèves supplémentaires à scolariser à la rentrée :" il faut être fort en calcul".

24 janvier CTP d’orientation où va-t-on récupérer les postes ?

Lors du CTP du 24 janvier 2011 l’Inspecteur d’Académie s’est livré à un exercice qui ne nous pas convaincu et qui pourrait se résumer à : "je suis contraint de fermer mais regardez ailleurs c’est pire".

L’Inspecteur d’académie nous a d’abord fait la liste de tous les postes qu’il ne "fermait pas", pour nous décliner ensuite ceux qu’il fermait. Et tout en affirmant ne pas vouloir toucher aux seuils d’ouverture fermeture du département, il nous livre sa recette pour "auto financer" les moyens dont il a besoin.

Il nous annonce :

Pour "rendre" les 20 postes au ministère il ferme :

- 7 emplois temps plein consacrés aux congés formation

- 6 emplois temps plein consacrés au départ en stage de formation de spécialistes (ASH)

- 7 emplois temps plein consacrés à l’aménagement de postes d’enseignants en grande difficulté

Pour pouvoir scolariser les 2160 élèves supplémentaires il supprime :

- 40 postes E en RASED occupés par des non spécialistes

- 20 postes de "maîtres supplémentaires" situés hors RAR.

dégageant ainsi 60 postes qui seront insuffisants puisqu’il en faudrait 90.

C’est pourquoi en CAPD l’après-midi il nous annonçait la récupération de :

- 30 postes en restreignant les temps partiels, sur la quotité unique de 75% (et non plus 80 ou 75% jusqu’à présent).

Malgré toutes ces mesures de restrictions, cela restera insuffisant pour combler les postes déjà vacants cette année (classes, ZIL, BD...) et le recours aux vacataires va donc se poursuivre.

Nous l’avions déjà annoncé les orientations budgétaires ne permettront pas de répondre aux besoins du département.

Ce CTP d’orientation nous confirme que le 93 continue de subir la dégradation des conditions d’apprentissage pour les élèves et d’enseignement pour les enseignants : - les RASED sont à nouveau diminués, cette nouvelle suppression s’ajoute aux 61 postes supprimés "Darcos"(sédentarisation en septembre 2009) et aux dizaines de postes laissés vacants cette année encore.

- le non remplacement des enseignants absents va se poursuivre, ainsi que le recours à des personnels précaires pour pallier cette insuffisance.

- et malgré les dénégations de l’Inspecteur d’académie ce sont les écoles en zone d’éducation prioritaire qui seront les plus touchées, puisque c’est majoritairement dans ces zones que se trouvent les maîtres supplémentaires et le plus grand nombre de postes E occupés par des non spécialistes.

Et en CAPD, nous avons pu constater qu’une nouvelle fois ce sont les droits des collègues qui sont mis à mal.

Après les manifestations du 22, le SNUipp et la FSU continuent d’exiger d’autres moyens pour l’école en organisant les actions nécessaires.

Nous proposons d’ores et déjà une journée de grève le 10 février et une manifestation nationale en mars.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp/FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.