www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte Scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 janvier 2011

les 120 postes supprimés pour l’académie se traduisent par 20 postes en moins pour le 1er degré en Seine Saint Denis.

Rentrée 2011 : 20 postes supprimés pour le 93 pour 2160 élèves supplémentaires !

Cette annonce se couple avec le report des opérations de carte scolaire après les élections cantonales.
La dotation vient d’être annoncée La dotation vient d’être annoncée : ce sera moins 20 postes d’enseignants dans le département pour prendre en charge tous les élèves attendus à la rentrée.

2160 élèves supplémentaires attendus dans le 1er degré pour la rentrée 2011 c’est un peu moins qu’à la rentrée 2010 mais nous avions alors une dotation de 100 postes en plus.

Dans cette annonce il est précisé que sur les 120 postes en moins pour l’académie, ce ne seront que 17 postes d’enseignants qui seront supprimés. Le reste serait constitué par 103 postes d’intervenants pour l’apprentissage des langues qui ne seraient pas reconduits. Ce qui est pour le moins "étonnant" puisque même en cherchant bien nous ne les avons pas trouvé sur l’académie.

Il n’y a pas besoin de lire dans le marc de café pour prévoir ce qui va se passer l’an prochain : Remplissage maximum des classes, fermetures des postes Rased (ceux qui seraient vacants), de postes de brigades de formation continue, affectations de tous les PES en classe dès la rentrée.

L’inspecteur d’académie va affecter tous les enseignants à sa disposition dans les classes le jour de la rentrée puisque les élèves seront là mais Il ne pourra pas pourvoir les postes vacants de maitres de RASED ou de remplaçants. Dès que les premières absences vont s’annoncer l’inspecteur d’académie va très vite se retrouver dans la même situation qu’à la rentrée 2010 : plus assez d’enseignants pour assurer le remplacement et il aura recours aux contrats précaires.

Qu’il s’agisse de l’aide aux élèves en difficulté ou du simple remplacement des maitres absents, l’éducation nationale sera dans l’impossibilité d’assurer ses missions de service public.

Dans notre département déjà durement touché par les inégalités sociales, les choix budgétaires du gouvernement vont encore aggraver les conditions d’enseignement.

Ces choix gouvernementaux, qui vont conduire à la fermeture de classes et à la dégradation du service public d’éducation, les élus de la majorité rechignent à les assumer. C’est pourquoi ils ont demandé que les opérations de carte scolaire soient repoussées après les élections cantonales. Le gouvernement soumet donc le fonctionnement des institutions publiques aux injonctions d’une majorité politique aliénant ainsi le principe d’indépendance de la fonction publique.

Le CTP aura donc lieu en avril, les groupes de travail début mars.

Ensemble dénonçons cette politique et manifestons le 22 janvier à 14h30 métro luxembourg vers le ministère

Le SNUipp avec la FSU, envisage de poursuivre l’action par une journée de grève le 10 février et une manifestation nationale en mars.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.