www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : GREVES  / 2010/2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 octobre 2010

Grève du mardi 12 octobre 2010 : lettre d’intention de faire grève

Ceci est une déclaration d’intention qui ne présage en rien de la participation effective à ce mouvement

Grève du mardi 12 octobre 2010 :

Lettre d’intention de faire grève à transmettre après avoir pris la décision collectivement au niveau de l’école le vendredi 8 octobre .

La transmission des lettres d’intention de faire grève peut se faire par mail à l’IEN.

Rien n’empêche de faire grève si toute l’école ne fait pas grève !

PDF - 67.5 ko
Intention de greve Mardi 12 octobre 2010
PRECISION : Dépôt de la déclaration préalable

Pour rappel, elle doit se faire 48 heures au moins avant la grève, comportant au moins un jour ouvré.

Pour la grève du mardi 12 octobre, la déclaration doit donc être parvenue au plus tard le samedi 9 octobre à minuit selon les modalités habituelles. Le SNUipp 93 a proposé que cette déclaration soit adressée à l’IEN avant vendredi soir, c’est surtout pour que la décision se prenne collectivement dans les écoles vendredi. Si des collègues se décident de manière individuelle samedi, ils peuvent adresser à leur IEN leur déclaration d’intention jusqi’à samedi minuit.

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Les orientations du gouvernement ignorent l’essentiel des exigences formulées par les organisations syndicales. Le gouvernement, avec mépris, a affirmé vouloir maintenir le cap sans prendre en compte la mobilisation des salarié(e)s. C’est inacceptable. Le gouvernement reste campé sur l’allongement de la durée de cotisations et le report de l’âge légal de départ à la retraite.

Avec leurs organisations syndicales, les enseignants demandent au gouvernement des mesures pour le maintien des emplois, l’amélioration des garanties collectives et des mesures pour une réglementation de la sphère financière internationale.

La loi n°2008-790 du 20/08/08 instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire apporte de nouvelles restrictions à une liberté fondamentale - le droit de faire grève- reconnu à tous les salariés dans la constitution pour la défense des intérêts professionnels et collectifs. Un certain nombre d’organisations syndicales en demande d’ailleurs l’abrogation. Cette loi impose « à toute personne exerçant des fonctions d’enseignement dans une école de déclarer au moins 48h avant la grève son intention d’y participer ».

Placé dans l’obligation de le faire de par mon statut de fonctionnaire, je vous informe que j’ai l’intention d’être en grève le mardi 12 octobre 2010. Conformément à la loi, je vous rappelle que cette lettre « est couverte par le secret professionnel et ne peut être utilisée que pour l’organisation du service d’accueil » (article L133-5). Je vous rappelle, Monsieur l’inspecteur d’Académie, que vous vous êtes engagé en CAPD, le 20 octobre 2008, suite à l’interpellation des élus du SNUipp FSU 93, à détruire toutes les lettres de déclaration d’intention d’être en grève.

Le

NOM :

Prénom :

Ecole d’affectation :

Signature :

 

39 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.