www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Conseil syndical du SNUipp FSU 93 - décisions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 avril 2010

Arrivée des professeurs des écoles stagiaires en septembre 2010

13 avril 2010 : les tuteurs des PES doivent être des IMF et PEMF !

Décision du Conseil syndical du SNUipp FSU 93 13 avril 2010.
Le SNUipp FSU 93 mettra tout en oeuvre pour que les professeurs des écoles stagiaires recrutés au concours d’avril 2010 pour la rentrée de septembre soient bien accueillis et surtout formés correctement malgré la réforme inique de la formation imposée par le gouvernement.

Après débat et la recherche d’une synthèse, le conseil syndical du SNUipp FSU 93 a adopté le texte suivant par :

  • 26 pour
  • 1 contre
  • 3 abst.
  • 4 NPPV

Soit 76 % des votes favorables à la proposition, elle est donc retenue conformément à nos statuts (décisions adoptées à 70% minimum après recherche de la synthèse)

Les tuteurs doivent être des IMF !

La formation des futurs enseignants ne peut reposer sur le bricolage ministériel annoncé. Nous continuons de demander le retrait de la réforme de la formation des maîtres et l’ouverture de réelles négociations. Les IUFM doivent rester un élément essentiel du dispositif de formation.

Les futurs professeurs des écoles stagiaires doivent être encadrés par les personnels formés : les maîtres formateurs.

La circulaire de cadrage qui fixe les conditions de la mise en place de la formation des futurs P.E. prévoit que les enseignants stagiaires seront placés à la rentrée dans les classes de « tuteurs ». Ces tuteurs enseignants titulaires « recrutés » par les IEN, recevront les stagiaires dans leurs classes jusqu’à la Toussaint et participeront à leur formation. Les tuteurs les suivront tout au long de l’année, seront rémunérés et participeront également à leur évaluation. Cette fonction est actuellement assurée par les IMF et PEMF. Pour cela les IMF et PEMF ont reçu une formation, passé un examen. Ils bénéficient d’une décharge de service pour assurer leur mission et d’une rémunération.

Nous nous opposons à la disparition programmée des IMF et PEMF dont le nombre actuellement est insuffisant pour assurer un réel suivi des PES entrant dans le métier.

Si tuteurs il doit y avoir, nous exigeons qu’ils soient engagés dans un processus d’accès aux fonctions d’IMF avec des formations spécifiques, un temps de décharge pour préparer l’examen et la rémunération afférente.

  • 26 pour
  • 1 contre
  • 3 abst.
  • 4 NPPV

Proposition non retenue par le Conseil syndical :

Appel aux collègues à refuser de s’engager dans la fonction de tuteur :

  • 8 pour
  • 23 Contre
  • 3 abstentions

Cette dernière proposition n’atteignant pas les 70 % requis pour être validée n’est pas retenue. Cette proposition n’atteignant pas 50% des voix ne fait pas l’objet d’une nouvelle recherche de synthèse, l’autre proposition ayant été retenue avec 76 % des voix.

 

54 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.