www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Les débuts/néo
M1 EFS T1 T2 T3

 
/ IUFM 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er décembre 2009

Formation des enseignants : une réforme inacceptable !

Il vaut mieux lire sur le site du SNUipp ce que dit le SNUIpp...
24 novembre : Le SNUipp réitère l’exigence de retrait de ce projet ainsi que des textes et décrets qui l’accompagnent pour ouvrir de réelles négociations sur une toute autre réforme de la formation et du recrutement des enseignants. Il propose à l’ensemble des organisations syndicales la tenue d’une journée d’action en faveur de la formation des enseignants.

Former des enseignants… sans les préparer à enseigner !

Réforme du recrutement et de la formation des enseignants | Motion unitaire stage en responsabilité

Enseigner est un métier qui s’apprend … sauf pour le ministère de l’Education Nationale

Formation : signez la pétition SNESUP - SNEP - SNUipp - SNES - SNPI - SNUEP - SNUPDEN

Déclaration en CAPD le lundi 30 novembre 209 - extraits :

Pour lire la totalité de la déclaration , cliquez ici.

Cette CAPD a aussi pour objet les stages de formation continue. Cela n’a plus l’air évident pour personne mais notre métier s’apprend, il s’apprend même tout du long de la vie. Là aussi, l’étroitesse du budget a des conséquences : chaque année le nombre de PE2 diminue et avec lui le nombre de départs en stage. La suppression d’un poste sur deux de fonctionnaire partant à la retraite a un coût. La réduction du nombre de reçus aux concours n’est pas prête de s’enrayer, mais comme la mesure n’était pas encore assez rude, il n’y aura bientôt presque plus de formation initiale et encore moins de formation continue.

La réforme de la formation des maîtres s’inscrit dans une logique de réduction des coûts et d’une conception simpliste du métier :

  • D’une part le gouvernement utilise cette réforme pour supprimer plus de 15000 emplois de stagiaires dès 2010
  • D’autre part il envisage de ramener la formation des enseignants à un simple compagnonnage en faisant disparaître le potentiel et l’expérience des IUFM, lieux de formation professionnelle de tous les enseignants.

Les choix qui viennent d’être effectués constituent un recul sans précédent sur la formation professionnelle des enseignants, au détriment de la réussite de tous les élèves. Actuellement, les décisions font fi des travaux du groupe technique du premier degré et ne prennent absolument pas en compte les propositions avancées par les organisations syndicales, lors des premières discussions engagées par les ministères

Pour les étudiants faisant le choix de l’enseignement, un simple parcours complémentaire lié à la mise en place des stages ferait office de formation professionnelle.

La sélection des étudiants s’effectuera sur les aspects disciplinaires, ignorant la connaissance du développement de l’enfant, les dimensions didactiques et pédagogiques sur les savoirs à enseigner et les pratiques professionnelles.

L’ensemble des organisations syndicales, la conférence des directeurs d’IUFM, le syndicat d’inspecteurs de la FSU, tous les professionnels de l’enseignement ont compris que l’on va droit à la destruction de la formation professionnelle des enseignants tout en mettant en danger notre système universitaire. Nous joignons à cette déclaration celle des inspecteurs de la FSU sur cette question.

Le SNUipp réitère l’exigence de retrait de ce projet ainsi que des textes et décrets qui l’accompagnent pour ouvrir de réelles négociations sur une toute autre réforme de la formation et du recrutement des enseignants.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 93, Bourse Départementale du Travail, 1 place de la Libération, 93016 BOBIGNY cedex - Tel : 01.48.96.36.11 - Fax : 01.48.96.36.80 - email : snu93@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 93 Seine Saint Denis, tous droits réservés.